Rechercher
Rechercher

Société

Sit-in à l’UL contre un retour au travail et aux cours en présentiel

Des employés et des enseignants de l’Université libanaise (UL) ont organisé un sit-in hier devant les bâtiments des différentes branches de l’institution afin de protester contre le retour à un programme donné entièrement en présentiel dans les différents campus.

Lors de cette action de protestation initiée par la ligue des employés de l’UL, les contestataires ont critiqué la décision de l’université, estimant qu’elle est « illogique » et qu’elle enfreint « toutes celles adoptées par le gouvernement qui appelle les employés de tous les secteurs à travailler selon un système de roulement », alternant distanciel et présentiel. Un porte-parole de la ligue a souligné que l’UL n’est pas préparée pour une réouverture normale. Selon lui, elle ne dispose pas des moyens sanitaires requis pour assurer un retour sur les campus, notamment les désinfectants, et la campagne de vaccination du personnel administratif et enseignant « n’est toujours pas claire ».

Le porte-parole a aussi affirmé qu’en raison de l’effondrement économique, les employés ne peuvent plus se permettre de couvrir les frais de transport pour se rendre sur leur lieux de travail. Il a dans ce contexte mis en garde contre une « escalade » du mouvement et, éventuellement, l’annonce d’une grève si l’administration ne revenait pas sur sa décision.


Des employés et des enseignants de l’Université libanaise (UL) ont organisé un sit-in hier devant les bâtiments des différentes branches de l’institution afin de protester contre le retour à un programme donné entièrement en présentiel dans les différents campus.
Lors de cette action de protestation initiée par la ligue des employés de l’UL, les contestataires ont critiqué...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut