Rechercher
Rechercher

Monde - Défense

Kiev appelle l’OTAN à accélérer son adhésion pour envoyer « un signal » à Moscou

Le président ukrainien a appelé hier l’OTAN à accélérer l’adhésion de son pays afin d’envoyer un « vrai signal » à la Russie, qui a aussitôt protesté sur fond de tensions croissantes autour de la guerre dans l’est de l’Ukraine. Une entrée de son voisin dans l’Alliance atlantique, adversaire stratégique selon Moscou, est un chiffon rouge pour le Kremlin depuis de longues années. « L’OTAN, c’est la seule voie vers la fin de la guerre dans le Donbass », territoire de l’Est ukrainien en proie à un conflit avec des séparatistes prorusses, a écrit le président Volodymyr Zelensky dans un tweet adressé au secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg, après leur entretien téléphonique. M. Zelensky a promis d’aller de l’avant avec des réformes de l’armée nécessaires pour rejoindre l’alliance « mais les réformes seules n’arrêteront pas la Russie », a-t-il estimé. Pour lui, « le Plan d’action pour l’adhésion sera un vrai signal à la Russie ». Quelques minutes plus tard, le Kremlin a jugé qu’une telle démarche aggraverait le conflit entre forces ukrainiennes et séparatistes prorusses dont la Russie est considérée comme le parrain malgré ses dénégations. « Nous doutons fort que cela puisse aider l’Ukraine à régler son problème intérieur. De notre point de vue, cela empirera encore la situation », a estimé Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe.



Le président ukrainien a appelé hier l’OTAN à accélérer l’adhésion de son pays afin d’envoyer un « vrai signal » à la Russie, qui a aussitôt protesté sur fond de tensions croissantes autour de la guerre dans l’est de l’Ukraine. Une entrée de son voisin dans l’Alliance atlantique, adversaire stratégique selon Moscou, est un chiffon rouge pour le Kremlin depuis...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut