Le clin d'œil Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul

M’sieur ! Siouplaît, je peux sortir ?

M’sieur ! Siouplaît, je peux sortir ?

D.R.

Vous voilà retombée en enfance. Comme en classe de 7e, à chaque fois que vous voulez sortir (de la classe/de la maison), il vous faut demander la permission (à la demoiselle/au monsieur) et indiquer le lieu où vous voulez vous rendre ainsi que le « motif de sortie ». Et vous avez intérêt, vous a-t-on clairement laissé entendre, à ce que ledit motif soit sérieux, légitime et urgent. Ainsi, le motif « promenade en bord de mer » n’est pas prévu au programme, ni le motif « lèche-vitrines » non plus. D’ailleurs, il n’y a plus de vitrines. Un rideau de fer est tombé sur Beyrouth, pour plagier Churchill… Vous vous demandez, rêveuse, comment font les amants illégitimes pour se retrouver. Vous les plaignez. C’est que vous avez bien cherché sur la célèbre plateforme « Impact » la bien-nommée qui a si brutalement « impacté » votre vie. Il n’est nulle part marqué « liaison amoureuse illégitime »…

Vous abandonnez votre rêverie frivole pour une occupation bien plus cruciale. Demander une autorisation pour aller chez votre cher coiffeur. Il a promis de vous ouvrir son magasin en douce, rideau baissé et lumières éteintes pour ne pas se faire attraper. Ce dernier détail ne vous rassure guère. Et si le pauvre homme se mêlait les pinceaux dans l’obscurité et que vous ressortiez de chez lui avec une crinière rousse flamboyante ?

Tant pis. Vous prendrez le risque. Pour ce faire, vous tapotez furieusement sur votre portable. Nom, prénom, date de naissance, numéro de téléphone. Pour la « Municipalité actuelle », vous avez le choix entre un millier de localités, et à chaque fois que vous pressez sur « Beyrouth », votre doigt glisse inexplicablement vers « Kherbet Kanafar » et il vous faut tout recommencer. Près de la case intitulée, en bon français, « Raison de la demande de mobilité », vous cochez courageusement « hôpital ». Vous avez un scénario tout prêt avec tante mourante et oncle à l’agonie et vous n’hésitez même pas une minute à « déclarer que toutes les informations fournies sont correctes ».

C’est au moment de prouver que vous n’êtes pas un robot que les choses se gâtent vraiment : dans la lueur blafarde du matin, les feux de signalisation, les pompes à incendie et les camions se mêlent. Vous trépignez de rage.

Et puis, je vous le demande un peu, quel robot doté d’un minimum d’intelligence même artificielle, voudrait de cette vie dans ce pays ?…


Vous voilà retombée en enfance. Comme en classe de 7e, à chaque fois que vous voulez sortir (de la classe/de la maison), il vous faut demander la permission (à la demoiselle/au monsieur) et indiquer le lieu où vous voulez vous rendre ainsi que le « motif de sortie ». Et vous avez intérêt, vous a-t-on clairement laissé entendre, à ce que ledit motif soit sérieux, légitime et...

commentaires (1)

Hahahah Ca m'a fait plaisir de lire ce texte ! Tres beau !

Skayem Diana

22 h 02, le 18 mars 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Hahahah Ca m'a fait plaisir de lire ce texte ! Tres beau !

    Skayem Diana

    22 h 02, le 18 mars 2021

Retour en haut