Rechercher
Rechercher

Société - Social

Lettre aux pays donateurs pour mettre un terme à la corruption au Liban

Le Mouvement national d’étudiants au Liban a adressé hier une lettre aux pays donateurs ainsi qu’à la Banque mondiale, les appelant à mettre un terme à leur « financement du gouvernement libanais » et de « la classe politique ».

Dans ce document, les étudiants, soutenus par des groupes du mouvement de contestation du 17 octobre, rappellent qu’en janvier la Banque mondiale avait fourni une aide d’un montant de 246 millions de dollars pour soutenir les familles qui se trouvent dans une situation de précarité et de pauvreté extrêmes, en leur accordant 200 dollars par mois pendant une certaine période. Toutefois, les hommes politiques « corrompus » ont décidé que cette aide serait distribuée en livres libanaises et non en dollars à un taux de change de 6 240 livres pour un dollar, lequel s’échange actuellement à « 10 000 livres », écrivent les étudiants.

Ils estiment qu’en approuvant ce prêt, « la Banque mondiale a directement facilité le vol par la classe politique libanaise de 37 % » du montant de son aide.

« Il est aujourd’hui impératif que vous exigiez que le prêt octroyé par la Banque mondiale ainsi que toute autre forme d’assistance ne soient plus canalisés par le gouvernement libanais aussi longtemps que la volonté du peuple libanais, exprimée clairement depuis octobre 2019, n’est pas respectée » et « qu’un gouvernement réellement indépendant » ne soit formé, concluent-ils.


Le Mouvement national d’étudiants au Liban a adressé hier une lettre aux pays donateurs ainsi qu’à la Banque mondiale, les appelant à mettre un terme à leur « financement du gouvernement libanais » et de « la classe politique ».Dans ce document, les étudiants, soutenus par des groupes du mouvement de contestation du 17 octobre, rappellent qu’en janvier la Banque mondiale avait...

commentaires (1)

Rien d'étonnant, hélas!!! Une classe pourrie, corrompue bien plus profondément que la moëlle... Bravo les étudiants pour porter ce cri de détresse aux bailleurs et donateurs qui ne font que perpétuer l'emprise de la crasse politique dirigeante. RÉVEILLEZ-VOUS ET BALAYEZ!

Christian Samman

18 h 49, le 03 mars 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Rien d'étonnant, hélas!!! Une classe pourrie, corrompue bien plus profondément que la moëlle... Bravo les étudiants pour porter ce cri de détresse aux bailleurs et donateurs qui ne font que perpétuer l'emprise de la crasse politique dirigeante. RÉVEILLEZ-VOUS ET BALAYEZ!

    Christian Samman

    18 h 49, le 03 mars 2021

Retour en haut