Rechercher
Rechercher

Monde - Rapport de l’IISS

Nouveau record pour les dépenses militaires mondiales en 2020, malgré la pandémie

Les dépenses militaires mondiales, soutenues notamment par le renforcement des capacités de la marine chinoise, ont atteint en 2020 un nouveau record, selon le rapport annuel de l’institut britannique IISS publié hier. Ces dépenses ont atteint 1 830 milliards de dollars l’an dernier, soit une progression en termes réels de 3,9 % par rapport à 2019, « malgré la pandémie due au coronavirus et la contraction consécutive de l’économie mondiale », a expliqué l’Institut international d’études stratégiques, qui fait autorité en la matière. Près des deux tiers de cette hausse sont attribuables aux États-Unis, qui continuent de se tailler la part du lion avec 40,3 % (ou 738 milliards de dollars) des dépenses totales, ainsi qu’à la Chine (10,6 % ou 193,3 milliards). Cette dernière est le moteur de la croissance des budgets militaires en Asie. Le rapport souligne aussi la croissance des capacités militaires chinoises, notamment dans la marine qui accroît considérablement sa flotte, marquant les prétentions territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale. En Europe aussi, les dépenses de défense sont en hausse (+2 %), pour faire face notamment à la Russie considérée comme une menace croissante depuis l’annexion de la Crimée en 2014, mais de nombreux membres de l’OTAN sont toutefois encore loin de l’objectif d’y consacrer 2 % de leur PIB national en 2024, selon l’IISS.


Les dépenses militaires mondiales, soutenues notamment par le renforcement des capacités de la marine chinoise, ont atteint en 2020 un nouveau record, selon le rapport annuel de l’institut britannique IISS publié hier. Ces dépenses ont atteint 1 830 milliards de dollars l’an dernier, soit une progression en termes réels de 3,9 % par rapport à 2019, « malgré la...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut