Actu littéraire

L'actualité du mois

Actualité

Le Grand Prix de la Francophonie à Alexandre Najjar

Après Georges Schehadé (1986) et Salah Stétié (1995), Alexandre Najjar est le troisième écrivain libanais à remporter le Grand Prix de la Francophonie 2020 décerné par l’Académie française. Ce prix prestigieux couronne « l’œuvre d’une personne physique francophone qui, dans son pays ou à l’échelle internationale, aura contribué de façon éminente au maintien et à l’illustration de la langue française ». Heureuse coïncidence : nos trois lauréats ont successivement dirigé L'Orient littéraire !

Le Prix des cinq continents 2020 Le Prix des cinq continents 2020 a été attribué le 27 janvier 2021 à la romancière franco-rwandaise Béata Umubyeyi Mairesse pour son livre Tous tes enfants dispersés, publié aux éditions Autrement. Le Jury a également décerné une mention spéciale à l'écrivain franco-canadien Paul Kawczak pour son roman Ténèbre publié aux éditions La Peuplade.

Le Prix France-Liban 2020

Le Prix France-Liban 2020 a été attribué à Dima Abdallah pour son roman Mauvaises herbes paru chez Sabine Wespieser. Une mention spéciale du jury est allée à Sabyl Ghoussoub pour son roman Beyrouth entre parenthèses paru aux éditions de L’Antilope.

Le Prix Phénix 2020

Le Prix Phénix 2020 a été attribué à l'écrivain et sociologue Ahmad Beydoun pour son essai Libérations arabes en souffrance paru chez L’Orient des Livres/Actes Sud. La mention spéciale du jury est allée à Dima Abdallah pour Mauvaises herbes qui a déjà obtenu une mention spéciale décernée par le jury du Prix de la littérature arabe créé par la Fondation Lagardère en partenariat avec l'Institut du monde arabe à Paris.

Agenda

Le Salon du livre de Paris

Le salon « Livre Paris », initialement prévu en mars 2021 à Paris Expo Porte de Versailles, a été reporté en raison du coronavirus. Il se tiendra finalement du 28 au 31 mai 2021 et aura l'Inde comme invitée d'honneur.

Adieu à...

Michel Le Bris

Spécialiste de l’œuvre de Robert Louis Stevenson, journaliste, cofondateur de Libération en avril 1973, créateur en 1990 du festival « Étonnants voyageurs » à Saint-Malo, Michel Le Bris est mort samedi 30 janvier à l’âge de 76 ans. Commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres‎, il est l'auteur de plusieurs livres et manifestes, dont L’Homme aux semelles de vent (Grasset, 1977) ; La Beauté du monde (Grasset, 2008), finaliste du prix Goncourt, et d'un Dictionnaire amoureux des explorateurs (Plon, 2010).

Vassilis Alexakis

Le romancier et journaliste Vassilis Alexakis est mort le 11 janvier à l’âge de 77 ans. Auteur d'une vingtaine de romans, il écrivait aussi bien en français qu’en grec et a obtenu le prix Médicis 1995 pour La Langue maternelle et le Grand Prix du roman de l’Académie française en 2007 pour Ap. J.-C. Il était également dessinateur et cinéaste, réalisateur en Grèce de comédies comme Les Athéniens. Le gouvernement grec lui a rendu hommage, considérant que « la littérature a perdu un grand créateur, une voix indépendante, aimée et spéciale ».

Georges Zinati

Philosophe libanais né en 1935 en Palestine, Georges Zinati est décédé. Après des études supérieures à Paris où il a rencontré Jean-Paul Sartre, il a enseigné à l'Université libanaise et publié plusieurs essais en arabe comme La Liberté et la violence, La Philosophie de Ibn Beja et son impact, La Soif éternelle et Voyages au sein de la philosophie occidentale. Il a également traduit en arabe les œuvres de nombreux philosophes dont René Descartes (Le Traité des passions de l'âme) et Paul Ricœur, ce qui lui a valu en 2007 le Prix Cheikh Zayed de la meilleure traduction.

Jean Salmé

Né en 1925, auteur de plus de vingt-cinq ouvrages dont Les Années d'innocence, La Mort de l'aigle, La vision, Une nuit à Paris et Le Témoin et autres contes, lauréat du Prix Saïd Akl en 2003, Jean Salmé vient de nous quitter. Il nous laisse, outre son œuvre abondante, un prix culturel portant son nom.


ActualitéLe Grand Prix de la Francophonie à Alexandre NajjarAprès Georges Schehadé (1986) et Salah Stétié (1995), Alexandre Najjar est le troisième écrivain libanais à remporter le Grand Prix de la Francophonie 2020 décerné par l’Académie française. Ce prix prestigieux couronne « l’œuvre d’une personne physique francophone qui, dans son pays ou à l’échelle...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut