Rechercher
Rechercher

Société - Covid-19 au Liban

Cinquante décès et plus de 3.000 nouveaux cas en 24h

22 % des tests effectués au cours des deux dernières semaines se sont avérés positifs. 

Cinquante décès et plus de 3.000 nouveaux cas en 24h

Des soignants dans une unité de soins intensifs pour les patients souffrant du coronavirus à l'hôpital Rafic Hariri de Beyrouth, le 21 janvier 2021. Photo REUTERS/Emilie Madi

Le Liban, bouclé jusqu'au 8 février pour lutter contre la pandémie de Covid-19, a enregistré 50 décès et 3.010 cas supplémentaires de la maladie durant les dernières 24h, selon le bilan du ministère de la Santé publié dimanche soir. Ces chiffres portent le taux de contamination par rapport au nombre de tests effectués pour les deux dernières semaines à 22 %, un chiffre toujours élevé. Ces statistiques font grimper à 279.597 le nombre cumulé des contaminations depuis la détection du premier cas du virus dans le pays en février 2020, au nombre desquelles 2.340 décès et 165.729 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, 2.368 personnes sont hospitalisées dont 913 en soins intensifs.

Lire aussi

Médecins et personnel infirmier paient un lourd tribut à la pandémie

Afin d'enrayer une propagation de la pandémie devenue incontrôlable après les fêtes de fin d'année, les autorités avaient annoncé un bouclage strict du Liban du 14 au 25 janvier, par la suite prolongé jusqu'au 8 février. Un couvre-feu est instauré 24h/24 et l’état d'urgence sanitaire a été décrété. Il faut désormais remplir un formulaire en ligne ou par SMS pour obtenir une attestation de déplacement pour des motifs précis. Seuls le personnel de santé, les journalistes, les militaires, les employés du secteur alimentaire et d'autres travailleurs jugés essentiels sont exemptés. Des mesures renforcées ont également été mises en place pour tous les passagers arrivant à l'aéroport de Beyrouth. Toutefois, la direction générale de l'Aviation civile au Liban a amendé dimanche les procédures à suivre pour les passagers arrivant au Liban via l'AIB, en remplaçant l'hébergement des passagers en quarantaine dans des hôtels jusque là en vigueur, par un isolement à domicile.

Dans l'après-midi, l'armée et les Forces de sécurité intérieure ont par ailleurs évacué des promeneurs du front de mer de Mina (Nord), en violation du couvre-feu total. Les forces de l'ordre se sont également déployées dans les rues de Sabra, quartier de la banlieue-sud de Beyrouth afin de faire respecter le confinement, tandis que des barrages routiers étaient installés sur plusieurs grands axes du pays.

Le Liban, bouclé jusqu'au 8 février pour lutter contre la pandémie de Covid-19, a enregistré 50 décès et 3.010 cas supplémentaires de la maladie durant les dernières 24h, selon le bilan du ministère de la Santé publié dimanche soir. Ces chiffres portent le taux de contamination par rapport au nombre de tests effectués pour les deux dernières semaines à 22 %, un chiffre toujours...
commentaires (1)

Gardez vous de mettre la faute sur la population qui essaye de survivre, conspuez plutôt cette classe politique qui l'assassine. Nous en somme réduits maintenant à transgresser où crever...

Christine KHALIL

10 h 27, le 25 janvier 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Gardez vous de mettre la faute sur la population qui essaye de survivre, conspuez plutôt cette classe politique qui l'assassine. Nous en somme réduits maintenant à transgresser où crever...

    Christine KHALIL

    10 h 27, le 25 janvier 2021

Retour en haut