Rechercher
Rechercher

Centrafrique

Attaque rebelle aux abords de Bangui repoussée, un Casque bleu tué

La première attaque des rebelles aux abords de la capitale Bangui depuis le début de leur offensive contre le président centrafricain fraîchement réélu Faustin Archange Touadéra a été repoussée, a confirmé hier l’ONU dans un communiqué, faisant état de la mort d’un Casque bleu rwandais. « L’attaque a été repoussée par les Casques bleus, conjointement avec les forces armées centrafricaines », a déclaré le porte-parole de la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca), qui « déplore la perte d’un Casque bleu » rwandais. À respectivement 9 et 12 km du centre de la capitale, à l’aube, des brigades de l’armée « ont été attaquées simultanément, mais, grâce à la bravoure de nos forces et aux appuis bilatéraux, nous avons pu repousser les assaillants qui sont en débandade actuellement », avait assuré dans la matinée le ministre de l’Intérieur Henri Wanzet Linguissara. « Plusieurs rebelles ont été capturés, plus d’une dizaine ont été tués », a assuré pour sa part à l’AFP le lieutenant-colonel Abdoulaziz Fall, porte-parole des Casques bleus dans le pays.



La première attaque des rebelles aux abords de la capitale Bangui depuis le début de leur offensive contre le président centrafricain fraîchement réélu Faustin Archange Touadéra a été repoussée, a confirmé hier l’ONU dans un communiqué, faisant état de la mort d’un Casque bleu rwandais. « L’attaque a été repoussée par les Casques bleus, conjointement avec les forces...

commentaires (0)

Commentaires (0)