Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Le confinement strict va aggraver les souffrances des familles vulnérables, prévient Save the children

"Près de la moitié de la population n'a pas les moyens d'acheter suffisamment de nourriture pour survivre aux fermetures de supermarchés", prévient l'ONG.

Le confinement strict va aggraver les souffrances des familles vulnérables, prévient Save the children

Un enfant se tient devant un réfrigérateur quasi-vide dans un appartement de Tripoli, le 17 juillet 2020 au Liban-nord. Photo d'archives AFP / Ibrahim CHALHOUB

Le confinement 24H/24 qui va être imposé à partir de jeudi au Liban va aggraver les souffrances des familles vulnérables qui vivent dans la pauvreté si le gouvernement n'offre pas d'assistance, avertit l'organisation caritative Save the children.

"Nous reconnaissons l'importance de prendre des mesures rigoureuses ... mais nous sommes très préoccupés par le fait que les familles vulnérables et leurs enfants seront laissés à eux-mêmes pour faire face à une catastrophe", a déclaré Jennifer Moorehead, directrice de Save the children au Liban, lundi soir dans un communiqué.

Lire aussi

À Tripoli, « les pauvres ne peuvent plus se confiner, c’est fini »

Le Liban est confronté à sa pire récession depuis la guerre civile de 1975-1990. L'aggravation de l'épidémie de coronavirus a accentué la crise, forçant les entreprises à fermer et privant les salariés de revenu dans un pays où plus de la moitié de la population vit dans la pauvreté.

"Survivre aux fermetures de supermarchés"

Le gouvernement libanais a décidé lundi d'imposer à partir de jeudi un confinement strict assorti d'un couvre-feu total pendant onze jours et de limiter les vols en provenance de pays à hauts risques, en vue de contenir la propagation exponentielle du Covid-19. Le petit pays de six millions d'habitants a recensé 222.391 cas, dont 1.629 décès. Et il a continué de battre des records, recensant vendredi un pic de 5.440 nouveaux cas. Avec une hausse de 70% des contaminations par rapport à la semaine précédente, le Liban fait désormais partie des pays du monde qui connaissant l'une des plus fortes progressions, selon les statistiques compilées par l'AFP.

Lire aussi

Avant le bouclage total, les supermarchés et boulangeries pris d’assaut

En vertu des nouvelles mesures, les travailleurs non essentiels ne seront pas autorisés à sortir de la maison et les supermarchés n'ouvriront que pour effectuer des livraisons. Cette situation provoqué des craintes de pénuries alimentaires car les services de livraison ne sont pas facilement disponibles dans les régions pauvres et éloignées. "Près de la moitié de la population n'a pas les moyens d'acheter suffisamment de nourriture pour survivre aux fermetures de supermarchés", a averti cette ONG.

Le ministre des Finances sortant, Ghazi Wazni, a déclaré lundi que le gouvernement consacrait 75 milliards de livres libanaises (environ 49 millions de dollars au taux officiel) aux familles en difficulté durement touchées par le confinement.


Le confinement 24H/24 qui va être imposé à partir de jeudi au Liban va aggraver les souffrances des familles vulnérables qui vivent dans la pauvreté si le gouvernement n'offre pas d'assistance, avertit l'organisation caritative Save the children."Nous reconnaissons l'importance de prendre des mesures rigoureuses ... mais nous sommes très préoccupés par le fait que les familles...

commentaires (1)

N'ayons aucune crainte, car les familles démunies vont chercher leur nourriture quotidienne comme d'habitude dans les régions éloignées et même dans certains quartiers de la capitale.

Esber

17 h 43, le 12 janvier 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • N'ayons aucune crainte, car les familles démunies vont chercher leur nourriture quotidienne comme d'habitude dans les régions éloignées et même dans certains quartiers de la capitale.

    Esber

    17 h 43, le 12 janvier 2021