Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Encore un bilan inquiétant : 1.534 cas et 11 décès en 24h

Réunion demain du comité scientifique chargé du suivi de la pandémie autour d'une mutation du virus.

Encore un bilan inquiétant : 1.534 cas et 11 décès en 24h

Une femme passant un test de dépistage du coronavirus à Jezzine, au Liban-Sud. Photo d'archives AFP

A la veille de la semaine de Noël, le Liban a enregistré 1.534 cas de Covid-19 et 11 décès au cours des dernières 24 heures, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié dimanche. Ces chiffres font grimper à 158.104 le nombre cumulé des contaminations depuis l’apparition du virus au Liban en février, au nombre desquels 1.281 décès et 112.333 guérisons. Parmi les personnes actuellement contaminées, 1.003 sont hospitalisées, dont 418 en soins intensifs.

Le Liban avait entamé le 30 novembre un déconfinement partiel après deux semaines de fermeture quasi-totale. Un couvre-feu reste cependant en vigueur de 23h30 à 5h le lendemain, et les bars et boîtes de nuits fermés pendant plusieurs semaines ont pu rouvrir leurs portes depuis lundi, sous conditions. Les restaurants avaient pu reprendre leur service avec le début du déconfinement. Toutefois, ces établissements ne peuvent actuellement rouvrir qu'entre 5h et 22h30 et les pistes de danse y sont interdites. Cette décision a été prolongée jusqu'à mercredi matin dans une circulaire publiée dimanche par le ministre sortant de l'Intérieur, Mohammad Fahmi.  Le texte publié par M. Fahmi ne donne aucune indication sur les mesures qui seront appliquées après le 23 décembre, alors que le comité ministériel chargé de la lutte contre le Covid-19 avait recommandé cette semaine un couvre-feu à partir de 3h du matin entre le 23 décembre et le 3 janvier.

Janvier, "extrêmement difficile"
Cette volonté d'assouplissement avait été saluée par le secteur privé mais décriée par les responsables sanitaires, qui craignent une flambée de cas après les fêtes. C'est dans ce cadre que, dans la matinée, la présidente de la commission nationale chargée de la lutte contre la pandémie de Covid-19, Petra Khoury, a appelé les Libanais à redoubler de prudence et prendre "des décisions avisées" pendant les jours à venir, afin de limiter les contaminations, mettant en garde contre un mois de janvier qui sera "extrêmement difficile" d'un point de vue sanitaire.

Lire aussi

Épuisé, mal équipé et sous-payé : au Liban, le corps soignant sous une pression extrême

Sur le terrain, la cellule de crise de la municipalité de Maaraké et la cellule de gestion des catastrophes de l'Union des municipalités de Tyr (Liban-Sud) ont décidé de boucler la ville de Maaraké à partir de lundi à 6h du matin, jusqu'à jeudi minuit, en raison du nombre croissant de contaminations, selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

"Mutation du virus"
De son côté, le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, a souligné que face aux informations faisant état d'une mutation du virus de par le monde, la prévention était le moyen le plus sûr de lutter contre la pandémie. "Quel que soit l'impact de la mutation du virus dont il est question, et en attendant les nouvelles données scientifiques à cet égard, le respect des mesures de prévention reste la voie la plus sûre", a affirmé M. Hassan annonçant une réunion du comité scientifique chargé du suivi de la pandémie demain, consacrée à ce sujet. En effet, l'apparition au Royaume-Uni d'une nouvelle souche du coronavirus beaucoup plus contagieuse que les autres inquiète les épidémiologistes et a, dans l'immédiat, amené plusieurs pays à suspendre les vols en provenance du territoire britannique dimanche. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dans ce contexte appelé ses membres en Europe à "renforcer leurs contrôles".


A la veille de la semaine de Noël, le Liban a enregistré 1.534 cas de Covid-19 et 11 décès au cours des dernières 24 heures, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié dimanche. Ces chiffres font grimper à 158.104 le nombre cumulé des contaminations depuis l’apparition du virus au Liban en février, au nombre desquels 1.281 décès et 112.333 guérisons. Parmi les...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut