Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Vingt personnes emportées par le virus et plus de 1 200 cas enregistrés en 24 heures

Les entreprises employant plus de cent personnes appelées à leur faire passer un test PCR mensuel. 

Vingt personnes emportées par le virus et plus de 1 200 cas enregistrés en 24 heures

Des personnes portant un masque de protection sanitaire dans un mall de Beyrouth rouvert après la levée de restrictions, le 30 novembre 2020. Photo REUTERS/Mohamed Azakir

Le Liban a enregistré 1 274 cas de Covid-19 et 20 décès au cours des dernières 24 heures, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié mercredi. Le taux de résultats positifs par rapport au nombre de tests effectués est de 14,1 %, ce qui est considéré comme étant toujours très élevé. Ces chiffres font grimper à 140 409 le nombre cumulé des contaminations depuis l’apparition du virus au Liban en février, au nombre desquels 1 156 décès et 94 199 guérisons. Parmi les personnes actuellement contaminées, 942 sont hospitalisées, dont 385 aux soins intensifs.

Depuis des mois, les hôpitaux du pays subissent de plein fouet les retombées de cette crise sanitaire ajoutée à une crise économique et financière inédite dans l'histoire moderne du Liban. Le ministre sortant des Finances, Ghazi Wazni, a dans ce cadre donné mercredi ses directives afin que soient versés 55 milliards de livres libanaises aux hôpitaux gouvernementaux, représentant les allocations dues par l'Etat à ces établissements pour l'année 2020. Ces fonds devraient être versés à partir de demain jeudi, selon un communiqué du ministère des Finances. 

De son côté, le président de l'ordre des médecins, Charaf Abou Charaf, a affirmé lors d'une conférence de presse que les industries pharmaceutiques au Liban étaient "capables de produire" plus de médicaments, à condition qu'elles bénéficient d'un soutien de la part de l'Etat. Appelant à "mettre en valeur les avantages de la production locale", le Dr Abou Charaf a souligné que cela permettrait de faire baisser le prix des importations en devises étrangères. Ces propos interviennent alors que les autorités planchent sur différentes façons de rationaliser les subventions octroyées dans plusieurs secteurs, notamment pour l'importation de médicaments, face à la diminution drastique des réserves en devises de la Banque du Liban (BDL) dont sont tirés les dollars nécessaires à ces subventions. Actuellement, la BDL subventionne certains produits de première nécessité et des médicaments ainsi que le matériel médical, en permettant dans certains cas aux importateurs de ces produits de les payer à 1 515 livres libanaises pour un dollar, et dans d'autres cas à 3 900 LL pour un dollar, alors que le billet vert s'échange contre plus de 8 000 LL sur le marché noir à l'heure actuelle.

Lire aussi

Hassan persiste : Le vaccin au Liban au premier trimestre de 2021

Face à la pandémie, le Liban a entamé le 30 novembre un déconfinement partiel après deux semaines de fermeture quasi-totale du pays. Les mesures en place depuis cette date restent inchangées jusqu'au 14 décembre. Ainsi, le couvre-feu débute à 23h chaque soir jusqu'à 5h le lendemain. Les bars et les boîtes de nuit restent fermés, et les rassemblements publics ainsi que les célébrations de mariages interdits, tandis que les commerces et restaurants peuvent rouvrir leurs portes à 50% de leur capacité de salle. L'état de mobilisation générale en place depuis mars dernier, a en outre été prolongé jusqu'en mars 2021.

Dans le caza de Tyr, la localité de Maaroub a toutefois été isolée à partir d'aujourd'hui, pour une durée de quatre jours, suite à une augmentation inquiétante du nombre de contaminations. 

Enfin, la ministre sortante du Travail, Lamia Yammine, a appelé, dans une circulaire, toutes les entreprises employant plus de cent personnes à leur faire passer des tests PCR mensuels, qu'ils aient été en contact avec des personnes contaminées ou suspectées de l'être ou pas. Elle a annoncé qu'une plateforme avait été lancée afin que soient répertoriés les résultats de ces tests.


Le Liban a enregistré 1 274 cas de Covid-19 et 20 décès au cours des dernières 24 heures, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié mercredi. Le taux de résultats positifs par rapport au nombre de tests effectués est de 14,1 %, ce qui est considéré comme étant toujours très élevé. Ces chiffres font grimper à 140 409 le nombre cumulé des contaminations depuis...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut