Rechercher
Rechercher

Hong Kong

Le magnat prodémocratie Jimmy Lai placé en détention provisoire

Le magnat hong-kongais Jimmy Lai, une figure du combat prodémocratie, a été placé jeudi en détention provisoire dans le cadre d’une enquête pour fraude, au moment où se multiplient les poursuites contre les dissidents et les détracteurs de Pékin dans l’ex-colonie britannique. Jeudi soir, une autre figure de l’opposition hong-kongaise, l’ex-député Ted Hui, également menacé de poursuites pour sa participation aux manifestations prodémocratie, a annoncé avoir décidé de « partir en exil », après avoir été autorisé par un tribunal à se rendre à une conférence au Danemark. Plusieurs autres leaders prodémocratie ont déjà fui pour échapper à la répression chinoise. Ce n’est pas le cas de M. Lai, 73 ans, le patron du tabloïd Apple Daily, connu pour son engagement dans le camp prodémocratie et ses critiques acerbes de l’exécutif hong-kongais, qui est aligné sur Pékin. Jeudi, il a comparu avec deux de ses cadres dirigeants, Royston Chow et Wong Wai-keung, devant un tribunal pour des accusations de fraude. À en croire des documents judiciaires, l’affaire porte sur le fait que le siège du journal serait utilisé à des fins non prévues par le contrat de location de l’immeuble. Des centaines de policiers avaient réalisé en août une spectaculaire perquisition, en particulier dans la salle de rédaction de l’Apple Daily.



Le magnat hong-kongais Jimmy Lai, une figure du combat prodémocratie, a été placé jeudi en détention provisoire dans le cadre d’une enquête pour fraude, au moment où se multiplient les poursuites contre les dissidents et les détracteurs de Pékin dans l’ex-colonie britannique. Jeudi soir, une autre figure de l’opposition hong-kongaise, l’ex-député Ted Hui, également menacé de...

commentaires (0)

Commentaires (0)