Rechercher
Rechercher

Syrie

Huit morts dans l’explosion de deux voitures piégées en territoire rebelle

Au moins huit personnes ont été tuées hier et des dizaines blessées dans le nord de la Syrie en guerre par l’explosion de deux voitures piégées ayant secoué deux régions tenues par des rebelles proturcs, a rapporté une ONG. Après un attentat près de la ville d’al-Bab qui a tué cinq personnes, une deuxième voiture piégée a explosé dans la ville d’Afrine, faisant trois morts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Les deux attaques, dans deux régions près de la frontière avec la Turquie, ont eu lieu dans la province d’Alep. Ces zones tenues par l’armée turque et des forces supplétives syriennes sont régulièrement secouées par des attentats ou des assassinats ciblés. Près d’al-Bab, des explosifs ont été plantés sur le véhicule d’un chef de poste de police, tuant ce dernier, deux autres policiers ainsi que deux civils, a indiqué le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. L’attentat a aussi fait 19 blessés, des policiers et des civils, selon l’OSDH. M. Abdel Rahmane n’a pas exclu une responsabilité des jihadistes du groupe État islamique, l’organisation disposant de cellules actives dans le secteur. Mais ces territoires sont aussi en proie à des querelles intestines entre différentes factions rebelles. Plus tard hier, une voiture piégée a explosé dans le centre de la ville d’Afrine, tuant trois personnes et en blessant 16 autres, selon l’OSDH.


Au moins huit personnes ont été tuées hier et des dizaines blessées dans le nord de la Syrie en guerre par l’explosion de deux voitures piégées ayant secoué deux régions tenues par des rebelles proturcs, a rapporté une ONG. Après un attentat près de la ville d’al-Bab qui a tué cinq personnes, une deuxième voiture piégée a explosé dans la ville d’Afrine, faisant trois morts,...

commentaires (0)

Commentaires (0)