Rechercher
Rechercher

Direct Etats-unis

Trump ou Biden ? Retrouvez ici notre couverture en direct de la présidentielle US

Ce qu’il faut retenir

Des dizaines de millions d'Américains ont voté mardi pour choisir entre Donald Trump et Joe Biden lors d'une élection présidentielle historique dans une Amérique divisée à l'extrême.

Aux premières heures de la journée mercredi (heure libanaise), Trump et Biden étaient engagés dans un duel extrêmement serré qui se prolongeait, sans qu'un vainqueur se dessine.

Les Américains se préparaient à une longue nuit, voire de longues journées d'attente.


09:16 heure de Beyrouth

Merci d'avoir suivi ce long direct avec nous. Il est possible que nous le rouvrions plus tard. En attendant, nous reprenons une couverture classique de cette présidentielle.

08:53 heure de Beyrouth

Voici les Etats pour lesquels l'on attend toujours les résultats: la Pennsylvanie, le Michigan, le Wisconsin, la Caroline du Nord, le Nevada, l'Arizona, la Géorgie, le Maine et l'Alaska. L'issue de l'élection devrait se jouer dans les Etats du centre du pays (Midwest): le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin. La Caroline du Nord pourrait également changer le cours de l'élection.

08:53 heure de Beyrouth

On fait le point des premiers résultats (annoncés par des médias et instituts de sondage) :

Donald Trump (213 grands électeurs) : Caroline du Sud (9), Arkansas (6), Virginie Occidentale (5), Kentucky (8), Indiana (11), Oklahoma (7), Alabama (9), Tennessee (11), Mississippi (6), Louisiane (8), Wyoming (3), Dakota du Nord (3) et Sud (3), Kansas (6), Utah (6), Nebraska (4), Missouri (10), Idaho (4), Ohio (18), Iowa (6), Floride (29), Montana (3) Texas (38)

Joe Biden (224 grands électeurs) : Virginie (13), Vermont (3), Maryland (10), New Jersey (14), Massachusetts (11), Delaware (3), Connecticut (7), Washington D.C. (3), Rhode Island (4), Illinois (20), New York (29), Colorado (9), Nouveau-Mexique (5), New Hampshire (4), Californie (55), Oregon (7), Washington (12), Hawaï (4), Minnesota (10), Nebraska (1)

Il faut 270 grands électeurs pour remporter l'élection présidentielle américaine.

(Photo Chris McGrath/Getty Images/AFP)

08:15 heure de Beyrouth

Voici où nous en sommes ce mercredi matin, en résumé : Le scrutin est plus serré que jamais. L'issue de l'élection devrait se jouer dans les Etats du centre du pays (Midwest): le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin. La Caroline du Nord pourrait également changer le cours de l'élection. Les Américains se préparaient à une longue nuit, voire de longues journées d'attente. (Photo AFP / Ronda Churchill)

07:50 heure de Beyrouth

Donald Trump a prédit une "grande victoire" à la présidentielle, accusant les démocrates de tenter de la lui "voler", et a promis de s'exprimer dans la nuit de mardi à mercredi. "On est devant et de loin, mais ils essaient de voler l'élection. Jamais nous ne les laisserons faire. Les bulletins ne peuvent pas être déposés après la fermeture du scrutin", a tweeté M. Trump.


07:48 heure de Beyrouth

"Nous sommes en bonne voie de gagner cette élection. Il nous faut être patients, attendre jusqu’à ce que chaque vote soit compté. Et ceci peut prendre du temps", déclare Joe Biden dans une allocution publique dans sa ville de Wilmington, dans le Delaware. "Gardez la foi, nous allons gagner ce scrutin", ajoute-t-il. (Photo REUTERS/Mike Segar)

07:39 heure de Beyrouth

Récapitulatif : Donald Trump et Joe Biden sont engagés dans un duel extrêmement serré qui se prolonge dans la nuit américaine, sans qu'un vainqueur se dessine entre ces deux candidats aux visions opposées de l'Amérique. Alors que règne une certaine confusion sur les résultats dans plusieurs Etats-clés, le candidat démocrate devait prendre la parole publiquement à 00H30 mercredi (05H30 GMT) dans sa ville de Wilmington, dans le Delaware, a annoncé son équipe de campagne.

Dans des Etats-Unis traversés par des crises sanitaire, économique et sociale d'une ampleur historique, les Américains se préparaient à une longue nuit, voire de longues journées d'attente, à l'issue d'une campagne particulièrement agressive.

La vague démocrate, espérée par certains dans le camp Biden qui se prenaient à rêver de victoires historiques en Caroline du Nord, en Géorgie ou encore au Texas, peinait à prendre forme. Le président républicain semble être en passe de faire mentir certains sondages avec une nette avance en Floride, déjà remportée en 2016. Il a aussi gagné l'Ohio, remporté depuis 1964 par tous les candidats qui ont aussi accédé à la présidence. Il espère maintenant déjouer les pronostics qui donnaient Joe Biden favori dans la course à la Maison Blanche. (Photo REUTERS/Rachel Wisniewski/File Photo)

07:18 heure de Beyrouth

“Nous allons gagner”, twitte Rufus Gifford, un des responsables de la campagne électorale de Joe Biden.



07:02 heure de Beyrouth

Trump remporte l'Ohio (18), un des Etats très disputés et qui était susceptible de basculer dans le camp des démocrates, selon Fox et NBC. La chaîne Fox News donne également vainqueur Trump au Texas et en Floride, deux Etats incontournables pour sa réélection.
Aucun autre grand média américain n'a encore confirmé les résultats donnés par Fox, signe de l'extrême fébrilité dans ce scrutin à l'issue incertaine.

06:52 heure de Beyrouth

Des responsables électoraux en Pennsylvanie et dans le Michigan – deux Etats cruciaux pour la présidentielle – ont indiqué, rapporte le New York Times, que le dépouillement, en certains endroits, ne finirait pas avant mercredi. Les responsables à Philadelphie ont dépouillé 76 000 bulletins et ne reprendront les opérations que mercredi à 9h, heure locale, a indiqué une responsable de la ville, Lisa Deeley. Selon la radio publique NPR, les responsables locaux s’attendent à un total de 400 000 votes par courrier. Or les assesseurs dépouillent autour de 10 000 bulletins par heure, donc le processus devrait prendre au moins deux jours pour arriver à son terme, poursuit le New York Times. (Photo Spencer Platt/Getty Images/AFP)


06:44 heure de Beyrouth

Selon un sondage à la sortie des urnes réalisé par NBC News, deux tiers des électeurs américains considèrent le réchauffement climatique comme un problème sérieux. Environ 7 sur 10 électeurs considérant le réchauffement climatique comme un problème sérieux ont voté pour Biden, selon le même sondage.

06:31 heure de Beyrouth

Une femme transgenre, Sarah McBride, a été élue au Sénat de l'Etat du Delaware, dans le nord-est des Etats-Unis, une première dans l'histoire politique du pays. "Nous l'avons fait. Nous avons remporté l'élection", a écrit sur Twitter la démocrate, militante de longue date pour les droits des LGBTQ, qui a largement battu son adversaire républicain avec 86% des voix. "J'espère que (sa victoire) montre à un gamin LGBTQ que notre démocratie est aussi là pour eux", a-t-elle ajouté.


06:18 heure de Beyrouth

Le comté le plus peuple de l'Etat de Géorgie (Etat clé) a cessé le dépouillement des voix à 22h30, heure locale, rapporte NBC News. Il le reprendra mercredi. Cette décision, poursuit NBC, pourrait avoir un impact sur le moment auquel seront accessibles les résultats finaux dans cet État. Une décision similaire a été prise dans le comté de Philadelphie, en Pennsylvanie (Swing state).

06:12 heure de Beyrouth

Fox News projette la victoire de Donald Trump en Floride (29 grands électeurs). La Floride est un Etat crucial dans sa quête d'une réélection à la présidence américaine.

06:08 heure de Beyrouth

Biden remporte trois nouveaux Etats : Californie (55 grands électeurs), Oregon (7) et Washington (12), selon les chaînes CNN et Fox.

05:56 heure de Beyrouth

Insolite : Au moins deux bureaux de vote à Des Moines, dans l’État de l'Iowa, ont été le théâtre de pannes des scanners lisant les bulletins de vote, rapporte NPR. Selon la radio publique, ces pannes seraient dues à l’utilisation excessive de gel hydroalcoolique par les volontaires et électeurs. (Photo Stefani Reynolds/Getty Images/AFP)

05:51 heure de Beyrouth

Les démocrates ont conservé et même renforcé leur majorité à la Chambre des représentants, ont annoncé les chaînes Fox News et ABC. Les démocrates vont gagner entre quatre et cinq sièges supplémentaires, selon les deux chaînes. Ils détiennent actuellement 232 des 435 sièges. Les républicains contrôlent le Sénat.

05:47 heure de Beyrouth

Donald Trump a remporté trois nouveaux Etats, le Missouri, Nebraska et l'Utah qui pourraient lui apporter jusqu'à 21 nouveaux grands électeurs, selon CNN, Fox News, NBC et le New York Times. Au total, à 03h40 GMT, le républicain cumulait entre 115 et 116 grands électeurs, un des 5 grands électeurs du Nebraska pouvant être en faveur du démocrate Joe Biden, selon le comptage local.

05:35 heure de Beyrouth

Biden remporte l'Etat du New Hampshire (4 grands électeurs), selon les chaînes de télévision NBC et CBS.

05:26 heure de Beyrouth

Petite parenthèse : La présidentielle US n’aura « aucun effet » sur la ligne politique adoptée par Téhéran vis-à-vis des États-Unis, a déclaré mardi le guide suprême iranien, Ali Khamenei. Retrouvez les détails ici

05:20 heure de Beyrouth

Le sénateur Lindsey Graham, un proche du président Trump, a été réélu à son poste de sénateur de Caroline du Sud, selon la chaîne Fox News et le New York Times. L'influent sénateur âgé de 65 ans a battu le candidat démocrate Jaime Harrison, qui était apparu au coude-à-coude avec lui dans les sondages ces dernières semaines. Face à ces chiffres et au montant record levé par son rival progressiste afro-américain, de vingt ans son cadet, Lindsey Graham était un temps apparu en difficulté dans cet Etat du sud-est américain. (Photo AFP / Logan Cyrus)

05:14 heure de Beyrouth

Nous vous annoncions, un peu plus tôt, que Marjorie Taylor Greene, une candidate pro-Trump proche du mouvement complotiste QAnon, a été élue mardi à la Chambre des représentants américaine où elle représentera un bastion républicain de l'Etat de Géorgie. Pour en savoir plus sur ce mouvement, relisez ceci : « QAnon », une armée de complotistes qui veulent faire réélire Trump

05:01 heure de Beyrouth

Trump donné vainqueur dans l'Etat du Kansas (6 grands électeurs), selon des projections de la chaîne Fox News.

04:58 heure de Beyrouth

L'ancien médecin de la Maison Blanche Ronny Jackson, connu pour avoir vanté "l'excellente santé" de Donald Trump dont il est devenu un fervent partisan, a été élu à la Chambre des représentants du Congrès américain, selon les projections de CNN et MSNBC. Ce médecin militaire ayant le grade d'amiral s'était présenté au Texas sur un siège laissé vacant par un élu républicain parti à la retraite. Se disant "honoré" d'avoir été élu, le Dr Jackson a tweeté: "Je ne m'inclinerai jamais devant les gangs progressistes, et je serai le dirigeant conservateur que vous méritez".

L'amiral Ronny Jackson était déjà le médecin de la Maison Blanche lorsque Barack Obama était président. Il avait une réputation sulfureuse alimentée par des problèmes d'alcool et des accusations de prescriptions excessives de médicaments au sein de l'armée, ainsi qu'à la Maison Blanche; on lui a aussi reproché une mauvaise conduite au travail. (Photo AFP / NICHOLAS KAMM)

04:42 heure de Beyrouth

Les démocrates ont pris un premier siège de sénateur aux républicains, qui détiennent actuellement la majorité à la chambre haute du Congrès, avec la victoire de l'ex-gouverneur du Colorado John Hickenlooper dans son Etat, contre l'élu républicain sortant Cory Gardner.

Démocrate modéré et ancien entrepreneur, John Hickenlooper, 68 ans, s'était présenté à la dernière primaire démocrate pour la présidentielle américaine mais avait jeté l'éponge avant même le premier scrutin, en août 2019. Les républicains contrôlent actuellement le Sénat avec 53 sièges sur 100.

04:23 heure de Beyrouth

Biden remporte l'Etat du Colorado, selon des médias US. Cette victoire lui apporterait 9 grands électeurs supplémentaires.

04:11 heure de Beyrouth

Trump remporte 4 nouveaux Etats : Louisiane (8 grands électeurs), Wyoming (3), Dakota du Nord (3) et Sud (3), selon des médias US.

04:07 heure de Beyrouth

L'équipe de campagne de Donald Trump a revendiqué la victoire dans l'Etat-clé de Floride, capital pour sa réélection, alors que les médias américains n'ont toujours pas tranché. Selon les estimations du New York Times à 21h00 locales (02h00 GMT mercredi) et au moment où 91% des votes ont été comptabilisés en Floride, Donald Trump est crédité de 50,6% des voix, contre 48,4 pour son adversaire démocrate Joe Biden. Le président aurait ainsi 95% de chances de l'emporter dans cet Etat. Le milliardaire républicain ne peut pratiquement pas se permettre de perdre la Floride et ses 29 grands électeurs pour rester à la Maison Blanche. (Photo REUTERS/Octavio Jones)

04:06 heure de Beyrouth

Biden remporte l'Etat de New York, selon les chaînes de télévision CNN, NBC et CBS. Cette victoire lui apporterait 29 grands électeurs supplémentaires, en plus des 88 engrangés dans d'autres Etats déjà remportés par les démocrates il y a quatre ans. Il en est désormais à 117 grands électeurs. Il en faut 270 pour remporter l'élection présidentielle américaine.

03:49 heure de Beyrouth

Une candidate pro-Trump, proche du mouvement complotiste Qanon, a été élue à la Chambre des représentants américaine où elle représentera un bastion républicain de l'Etat de Géorgie. Marjorie Taylor Greene était quasi-assurée de remporter ce siège à la chambre basse après sa victoire à la primaire républicaine en août. "Grande victoire ce soir!", a tweeté cette républicaine âgée de 46 ans.

Pendant sa campagne pour la primaire, Mme Taylor Greene s'était revendiquée de la mouvance pro-Trump Qanon qui se répand depuis 2017 sur les réseaux sociaux. Ce mouvement d'extrême droite défend l'idée que Donald Trump mène une guerre secrète contre une secte mondiale composée de pédophiles satanistes. Selon ses adeptes, les Etats-Unis sont dirigés depuis des décennies par "l'Etat profond", une organisation secrète rassemblant de hauts responsables du gouvernement, les Clinton, les Obama, les Rothschild, le puissant investisseur George Soros, des vedettes d'Hollywood et d'autres membres de l'élite mondiale. (Photo REUTERS/Elijah Nouvelage/archives)

03:45 heure de Beyrouth

Biden remporte les Etats de l'Illinois (20 grands électeurs) et de Rhode Island (4 grands électeurs), selon des médias US.

03:43 heure de Beyrouth

Trump remporte l'Etat du Mississippi, selon des médias US. Cette victoire lui apporterait 6 grands électeurs.

03:37 heure de Beyrouth

Trump remporte l'Etat de l'Arkansas, selon des médias US. Cette victoire lui apporterait 6 grands électeurs.

03:29 heure de Beyrouth

Biden remporte l'Etat du Connecticut, selon des médias US. Cette victoire lui apporterait 7 grands électeurs.

03:27 heure de Beyrouth

Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain et allié de Donald Trump Mitch McConnell a été réélu mardi dans son Etat du Kentucky, selon la chaîne de télévision Fox News et le New York Times. Ce conservateur âgé de 78 ans a battu une candidate démocrate et ex-pilote de chasse, Amy McGrath. Mitch McConnell siège à la chambre haute du Congrès depuis janvier 1985.(Photo REUTERS/Bryan Woolston/archives)

03:20 heure de Beyrouth

Trump remporte l'Etat du Tennessee, selon des médias US. Cette victoire lui apporterait 11 grands électeurs.

03:19 heure de Beyrouth

Biden remporte l'Etat du New Jersey, selon des médias US. Cette victoire lui apporterait 14 grands électeurs.

03:16 heure de Beyrouth

Trump donné vainqueur dans l'Etat de l'Alabama, selon Associated Press. Cette victoire lui apporterait 9 grands électeurs.

03:14 heure de Beyrouth

Biden remporte les Etats du Massachusetts (11 grands électeurs) et du Delaware (trois grands électeurs) ainsi que Washington D.C (trois grands électeurs), selon des médias US.

03:09 heure de Beyrouth

Biden remporte l'Etat du Maryland, selon des médias US. Cette victoire lui apporterait 10 grands électeurs.

03:08 heure de Beyrouth

Trump remporte l'Etat de l'Oklahoma, selon CNN et NBC. Cette victoire lui apporterait 7 grands électeurs.

03:00 heure de Beyrouth

Selon Associated Press, Trump aurait remporté la Caroline du Sud selon les sondages de sortie des urnes. Cette victoire lui apporterait 9 grands électeurs. (Photo Michael Ciaglo/Getty Images/AFP)

02:48 heure de Beyrouth

Tous les regards sont tournés vers la Floride où les résultats semblent serrés. Pourquoi la Floride est-elle importante? Parce que sur la base des projections des médias américains, il est possible que Joe Biden soit annoncé comme vainqueur de plus de 270 grands électeurs s'il emporte la Floride et deux autres des trois Etats cruciaux que sont la Géorgie, la Caroline du Nord et l'Arizona. En revanche, si Donald Trump emporte ces quatre Etats, le résultat final resterait incertain. (Photo REUTERS/Marco Bello)

02:45 heure de Beyrouth

Selon Associated Press, Biden aurait remporté la Virginie. Cette victoire lui apporterait 13 grands électeurs. (Photo AFP / Eva Marie UZCATEGU)


02:38 heure de Beyrouth

Trump remporte la Virginie occidentale, selon Fox News et Associated Press. Cette victoire lui apporterait cinq grands électeurs.

02:34 heure de Beyrouth

Les bureaux de vote ont fermé dans l'Ohio, en Caroline du Nord et en Virginie-Occidentale

02:34 heure de Beyrouth

Donald Trump est donné vainqueur dans l'Etat du Kentucky, qu'il avait déjà remporté en 2016, selon Fox et le New York Times. Cette victoire lui apporte huit grands électeurs (Photo REUTERS/Go Nakamura).

02:22 heure de Beyrouth

Point bourse : La Bourse de Tokyo démarrait mercredi en forte hausse, dans l'attente des résultats de la présidentielle américaine et dans la foulée de gains robustes la veille à Wall Street. Après avoir ouvert en hausse de plus de 1,5%, l'indice vedette Nikkei accélérait encore et montait à 2,15% à 23.796,16 points vers 00H15 GMT, tandis que l'indice élargi Topix prenait 1,7% à 1.635,26 points. (Photo AFP / Philip FONG)

02:17 heure de Beyrouth

Dans les tout premiers sondages de sortie des urnes, voici comment les électeurs s’identifient en termes d’affiliation partisane, rapporte le New York Times : 38% démocrates, 35 % Républicains et 28 % indépendants ou autre.

02:07 heure de Beyrouth

Donald Trump donné vainqueur dans l'Etat de l'Indiana, selon les projections de l'institut Edison Research. Cette victoire lui donnerait 11 grands électeurs. Il faut 270 grands électeurs pour remporter l'élection présidentielle américaine (Photo AFP / Philip FONG).


02:05 heure de Beyrouth

Selon Associated Press et plusieurs autres médias, Joe Biden a reporté l'Etat du Vermont (sondages sortie des urnes). Cette victoire lui donnerait trois grands électeurs. Il faut 270 grands électeurs pour remporter l'élection présidentielle américaine.

02:05 heure de Beyrouth

Fermeture des bureaux de vote dans l'Etat-clé de Géorgie et cinq autres Etats de l'est des Etats-Unis : Kentucky, Caroline du Sud, Vermont, Virginie et Indiana. Le nom du vainqueur ne sera peut-être pas connu dans la nuit de mardi à mercredi en raison du vote par correspondance qui risque de retarder le dépouillement dans de nombreux Etats déterminants (Photo AFP / CHANDAN KHANNA).

01:45 heure de Beyrouth

Le New York Times rapporte que selon TargetSmart, une entreprise démocrate d’analyse de données, près de 30 % des votes par anticipation sont le fait d’Américains qui n’avaient pas voté lors de la présidentielle de 2016.

01:33 heure de Beyrouth

Trump sur Twitter : "Nos résultats s'annoncent très bons à travers le pays. Merci !"


01:17 heure de Beyrouth

Premiers résultats très préliminaires et très parcellaires de l’État d’Indiana annoncés par CNN : 68,3 % pour Trump et 29,7 % pour Biden.

01:02 heure de Beyrouth

Sondages : Le coronavirus et l'économie étaient en tête des préoccupations de la moitié des électeurs américains, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes et compilés par l'institut Edison Research. Pour cinq électeurs sur dix, l'épidémie de coronavirus, qui a contaminé plus de 9,4 millions d'américains et en a tué plus de 230.000 cette année, doit être prioritairement maîtrisée, même aux dépens de l'économie. Edison Research, qui compile les sondages de sortie des urnes et annonce les résultats en temps réels pour le National Election Pool, un consortium de médias, ajoute que quatre Américains sur dix pensent que les efforts pour tenter de maîtriser l'épidémie de coronavirus sont "très mauvais." Trois Américains sur dix ont cité l'économie comme étant la question la plus importante pour eux à l'heure de se déterminer entre Donald Trump et Joe Biden. Deux sur dix répondent que le Covid-19 était la question la plus importante pour eux. Sept Américains sur dix enfin indiquent qu'ils ont fait leur choix entre le président républicain sortant et son adversaire démocrate avant le mois de septembre. (Photo AFP / Philip FONG)

00:56 heure de Beyrouth
00:53 heure de Beyrouth

Les premières projections, sur une série d’États, sont attendues dans 10 minutes. Ce qui laisse largement le temps de lire cette analyse : Au Moyen-Orient, Biden est un moindre mal mais...

00:38 heure de Beyrouth

Selon les résultats préliminaires d’un sondage de sortie des urnes réalisé par CNN, un tiers des électeurs interrogés estiment que l’économie est le dossier le plus crucial motivant leur vote, tandis qu’un électeur sur cinq cite les inégalités raciales et un sur six la pandémie de coronavirus. Environ un électeur sur dix a cité la politique de santé, ainsi que la violence et la criminalité. (Photo AFP / Chet Strange)

00:33 heure de Beyrouth

La colistière de Joe Biden, Kamala Harris, lors de son dernier discours mardi, a lancé un appel à la mobilisation, depuis Southfield, dans la banlieue de Detroit : « Aujourd’hui est un jour que nombre d’entre nous attendions depuis quatre ans. Faisons en sorte que tous ceux que nous connaissons votent. Envoyons des messages, appelons, frappons aux portes de nos voisins et de nos proches ». (Photo Reuters/Rebecca Cook)

00:01 heure de Beyrouth

Moment de confusion embarrassant pour Biden : le candidat démocrate à la Maison Blanche a commis une série de lapsus embarrassants, en apparaissant confondre ses petites-filles et en disant présenter à un groupe d'électeurs son fils Beau... qui est décédé en 2015. M. Biden s'exprimait à Philadelphie, plus grande ville de la Pennsylvanie, un mégaphone en main. "Voici mon fils Beau Biden, que beaucoup parmi vous ont aidé à élire au Sénat du Delaware. Voici ma petite-fille Natalie", dit-il, en prenant en fait par les épaules une autre de ses petites-filles, Finnegan. Se rendant alors compte de sa méprise, le septuagénaire se reprend ainsi, d'un ton confus: "Ah non, attendez, ce n'est pas la bonne." Il prend alors par les épaules son autre petite-fille présente sur place, Natalie. Cette dernière est la fille de son fils Beau, décédé il y a cinq ans. M. Biden, que Donald Trump accuse de sénilité sans toutefois aller jusqu'à employer ce mot, est familier des gaffes et bévues de ce type. (Photo REUTERS/Kevin Lamarque)

23:57 heure de Beyrouth

Des responsables électoraux en Caroline du Nord ont indiqué, rapporte le New York Times, avoir décidé d’étendre les heures de vote dans quatre circonscriptions électorales au-delà de l’heure prévue de fermeture, qui était fixée à 19h30, heure locale. Une décision qui repoussera l’heure des résultats. Ces responsables notent qu’une telle extension, de moins d’une heure, est commune et résulte d’incidents mineurs ayant entraîné des interruptions du processus de vote.

23:40 heure de Beyrouth

Quand saura-t-on qui a gagné ? Point explicatif : Cela pourrait être à 23h00 (04h00 mercredi) ou plus tôt si Biden emporte nettement les quatre premiers Etats contestés. Sinon, cela dépendra des autres Etats clés, ce qui pourrait durer. Dans l'Etat crucial de Pennsylvanie, les bureaux de vote ferment à 20h00 (01h00 mercredi). Mais les responsables locaux ont prévenu que le décompte des votes anticipés pourrait retarder le résultat jusqu'à mercredi ou plus tard encore. La même chose pourrait se reproduire dans le Michigan, le Wisconsin et d'autres Etats clés. Et si les bulletins de vote doivent être vérifiés ou recomptés, il faudra peut-être attendre des jours, voire des semaines. (Photo Ethan Miller/Getty Images/AFP)

23:12 heure de Beyrouth

La procureure générale de l'Etat de New York, Letitia James, annonce que ses services enquêtent "activement" sur une possible campagne téléphonique de désinformation recommandant à de nombreuses personnes de rester chez elles - et donc de ne pas aller voter. Le FBI travaille lui aussi sur ces appels téléphoniques robotisés, dont la FCC, l'autorité de régulation des télécommunications, a connaissance et qui ont été également signalés en Floride, Etat particulièrement crucial dans la course à la Maison Blanche, mais aussi dans l'Iowa ou bien encore au Kansas.
Transmis à Reuters par Giulia Porter, vice-présidente de RoboKiller, une firme spécialisée dans la lutte contre les campagnes de télémarketing, le message, lu par une voix féminine synthétique, déclare sans jamais mentionner la tenue de l'élection: "Bonjour. Ceci n'est qu'un appel de test. C'est le moment de rester chez soi. Restez en sécurité, restez chez vous." Porter estime que cet appel a touché "des milliers voire des dizaines de milliers" de personnes depuis le début de la journée. Dans le Michigan, autre Etat crucial, un message téléphonique automatique différent recommande d'aller "voter demain", trop tard donc, en raison de longues files d'attente dans les bureaux de vote.

23:05 heure de Beyrouth

Comment le vainqueur est-il désigné ? Point explicatif : Officiellement, le nom du vainqueur n'est annoncé que lorsque chaque Etat a certifié le décompte de ses votes, ce qui, comte tenu du vote anticipé massif, pourrait prendre une semaine ou plus par endroits. Mais le nom du vainqueur est traditionnellement donné par les grands médias américains le soir de l'élection, sur la base des projections de vote, circonscription par circonscription. Ils déterminent le gagnant dans chaque Etat puis finalement du scrutin tout entier, lorsqu'il apparaît qu'un candidat n'a aucune chance mathématiquement de surmonter son déficit de voix et que l'autre candidat est sûr d'obtenir le nombre magique de 270 grands électeurs.
La victoire de Ronald Reagan en 1980 a été annoncée dès 20h15 (01h15 GMT), mais celle de Donald Trump en 2016 n'a été claire que bien plus tard, lorsque les décomptes ont montré qu'il avait remporté la Pennsylvanie. En 2000, c'est la Floride qui a décidé de l'élection, par quelques centaines de voix. Il a fallu 36 jours pour que George W. Bush soit désigné vainqueur face au démocrate Al Gore, par un arbitrage inédit de la Cour suprême. (Photo AFP / Joseph Prezioso)

22:59 heure de Beyrouth

Joe Biden est retourné dans sa maison d'enfance pour y écrire un message sur l'un de ses murs, dans l'espoir qu'il lui porte chance. "De cette maison, à la Maison Blanche, par la grâce de Dieu", a-t-il rédigé au stylo noir sur un mur du salon, signant de son nom et ajoutant la date du jour. La photographie de l'inscription a été publiée par l'un des journalistes qui le suivait mardi à travers la Pennsylvanie, l'un des Etats pivots susceptibles de faire basculer l'élection.

La scène rappelait un moment similaire en 2008: alors candidat à la présidence pour sa deuxième tentative, Joe Biden avait cette fois signé le mur d'une chambre de cette même maison. Sa campagne l'avait à l'époque mené à être choisi par Barack Obama pour devenir son vice-président, durant huit années. Retourner à ses racines est devenu une tradition pour cet ancien sénateur de l'Etat voisin du Delaware, où il avait déménagé à l'âge de 10 ans.

22:39 heure de Beyrouth

Quels Etats à surveiller ? Point explicatif : Comme les sondages sont assez clairs sur les intentions de vote dans 38 des 50 Etats américains, 12 Etats contestés sont à surveiller. Les premiers viendront des Etats de l'est du pays : la Géorgie où les bureaux de vote ferment à 19h00 (00h00 GMT jeudi), la Floride où ils ferment selon les circonscriptions à 19h00 ou 20h00 et la Caroline du Nord (19h30). Ensuite viendra l'Arizona (ouest) où le vote s'achève à 02h00 GMT mercredi.
Sur la base des projections des médias américains, il est possible que Joe Biden soit annoncé comme vainqueur de plus de 270 grands électeurs s'il emporte la Floride et deux des trois autres Etats. En revanche, si Donald Trump emporte ces quatre Etats, le résultat final resterait incertain. (Photo Drew Angerer/Getty Images/AFP)

22:17 heure de Beyrouth

A quelle heure recevra-t-on les premiers résultats ? Point explicatif : Les premiers décomptes de votes commencent à être publiés après la fermeture des bureaux de vote dans certaines régions du Kentucky et de l'Indiana, à 18h00 locales (23h00 GMT). La plupart des Etats fermeront leurs bureaux de vote d'ici 21h00, ouvrant la voie à un flux régulier de décomptes au fils des heures suivantes, certains Etats et circonscriptions étant connus pour être plus rapides que d'autres dans cet exercice. La Californie, l'Etat le plus peuplé du pays, vote jusqu'à 04h00 GMT mercredi et Hawaï et l'Alaska, qui pèsent peu en termes de grands électeurs, votent encore plus tard. (Photo REUTERS/Daniel Acker)

22:09 heure de Beyrouth

En début de soirée électorale US, qui s'annonce bien longue, pourquoi ne pas lire ou relire l'éclairage suivant : Ces Arabes américains qui votent Donald Trump

21:54 heure de Beyrouth

Point explicatif : A en croire les sondages, le président Trump pourrait perdre le vote populaire, mais ses chances ne sont pas nulles pour autant. Pour l'emporter, un candidat n'a pas besoin d'être majoritaire en voix au niveau national : il doit obtenir au moins 270 des 538 grands électeurs attribués au niveau des États. Une poignée d’États où les deux candidats semblent au coude-à-coude joue donc un rôle primordial.
Mardi soir, dans un premier temps, tous les regards seront braqués sur la Floride, qui a promis d'afficher la couleur dans la nuit. Sans cet État qu'il avait gagné en 2016, c'est mission quasi-impossible pour Donald Trump. S'il parvient à conserver la Floride, l'attention se déplacera vers la Pennsylvanie. Les intentions de vote y sont un peu plus favorables à l'ancien vice-président, mais avec un écart proche de la marge d'erreur. (Photo Joe Raedle/Getty Images/AFP)

21:29 heure de Beyrouth

Paroles d'électeurs : Claire D'Angelo, 45 ans, a bravé le froid pour glisser un bulletin en faveur de Biden. "Dire que je suis stressée ou anxieuse à propos (de l'élection) est un euphémisme", confie-t-elle à l'AFP, devant son bureau de vote à Easton en Pennsylvanie où des électeurs font la queue depuis 07H00 du matin. "Je sais que la Pennsylvanie a toujours été un État crucial dans les élections", note Mme D'Angelo, qui travaille dans la restauration. "J'espère simplement que les gens vont venir voter aujourd'hui et faire entendre leur voix, et ce qu'ils veulent pour leurs enfants et leur avenir." (Photo AFP / Kena Betancur)


21:24 heure de Beyrouth

Point bourse : les Bourses européennes ont accueilli par une forte hausse mardi la journée de scrutin présidentiel aux Etats-Unis, faisant fi de leurs incertitudes alors que le démocrate Joe Biden est favori mais dispose d'une avance serrée dans plusieurs Etats clés. La Bourse de Paris a gagné 2,44%, celle de Francfort a avancé de 2,55%, Londres de 2,33%, Madrid de 2,52% et Milan de 3,19%. A Wall Street à la mi-séance, vers 18H30 (17H30 GMT), l'indice Dow Jones gagnait 2,23%, le Nasdaq 2,13% et l'indice élargi S&P 500 2,09%.

21:21 heure de Beyrouth

Dernière séance de rattrapage, au cas où vous auriez raté notre focus : Les Israéliens votent Trump, les juifs américains Biden

21:00 heure de Beyrouth

Paroles d'électeurs : En Floride, État extrêmement disputé, Clara Gimenez est fière d'avoir apporté son soutien à Trump. "Qui va voter pour Biden?", demande, incrédule, cette Cubaine de 49 ans arrivée aux Etat-Unis dans les années 80. "Nous n'avons pas besoin d'un gentil président, nous avons besoin d'un président comme lui, qui a de la poigne, qui défend et aime son pays", assure-t-elle à l'AFP.

"J'ai voté pour les républicains toute ma vie. Mais moi et ma famille nous avons basculé vers les démocrates à cause de Trump", raconte à l'AFP, José Pérez, 63 ans à Kissimmee, au sud d'Orlando au cœur de la Floride. Comme beaucoup de Portoricains, il ne pardonne pas au président sa gestion de l'ouragan Maria en 2017. (Photo AFP / Eva Marie UZCATEGUI)

20:57 heure de Beyrouth

Parole d'électeurs : "Cela fait trois, quatre ans que j'attends" ce jour, souligne Jess, 54 ans, qui fait la queue depuis 45 minutes pour accéder à l'isoloir à New York. "Je veux que ce cauchemar cesse. Je suis nerveux. Je suis inquiet. Seul Dieu sait ce qui va arriver aujourd'hui. Que Dieu nous vienne en aide."

20:53 heure de Beyrouth

 A lire ou relire, en cette longue soirée électorale, notre analyse : Au Moyen-Orient, Biden est un moindre mal mais...

20:52 heure de Beyrouth

Les Américains sont "en droit de connaître le vainqueur" le jour de l'élection, a lancé mardi Donald Trump, lors d'une visite dans un QG de campagne du parti républicain en banlieue de Washington. "Nous sommes en droit de connaître le vainqueur le 3 novembre", a insisté le président républicain, qui s'exprimait à Arlington en Virginie. Le recours accru des électeurs américains au vote par correspondance pourrait retarder le dépouillement des bulletins, donc l'annonce des résultats. (Photo AFP / SAUL LOEB)


commentaires (1)

Bravo et merci pour cette couverture en direct via l'OLJ

Abdo Chakhtoura

22 h 23, le 03 novembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Bravo et merci pour cette couverture en direct via l'OLJ

    Abdo Chakhtoura

    22 h 23, le 03 novembre 2020

Retour en haut