Rechercher
Rechercher

Méditerranée orientale

La Turquie prolonge la mission d’un navire d’exploration gazière

La Turquie a prolongé à nouveau la mission d’un navire d’exploration gazière dans une zone qu’elle se dispute avec la Grèce en Méditerranée orientale, faisant fi des appels de l’Occident à retirer ce bateau. La marine turque a averti dans un message sur le système maritime d’alerte NAVTEX tard samedi que l’Oruç Reis resterait jusqu’au 4 novembre dans une zone entre les îles grecques de Rhodes et de Kastellorizo. Ankara avait auparavant indiqué que le bateau d’exploration gazière, escorté par des navires militaires, demeurerait dans cette zone jusqu’à mardi. Dans un message de riposte sur NAVTEX, la Grèce a estimé que l’activité de ce bateau turc était « non autorisée et illégale, dans une zone qui recouvre le plateau continental grec ». Le ministre grec des Affaires étrangères a condamné ce qu’il qualifie « d’attitude inacceptable » de la part de la Turquie qui « éloigne encore les perspectives d’un dialogue constructif ». « La Turquie agit comme un pays paria qui cherche à déstabiliser la zone et à entretenir les tensions », a-t-il indiqué dans un communiqué. Le porte-parole du gouvernement grec, Stelios Petsas, a affirmé dans une interview sur Skai TV hier que cette décision était « une nouvelle preuve du manque de crédibilité de la Turquie, même à l’égard de l’OTAN ».



La Turquie a prolongé à nouveau la mission d’un navire d’exploration gazière dans une zone qu’elle se dispute avec la Grèce en Méditerranée orientale, faisant fi des appels de l’Occident à retirer ce bateau. La marine turque a averti dans un message sur le système maritime d’alerte NAVTEX tard samedi que l’Oruç Reis resterait jusqu’au 4 novembre dans une zone entre les...

commentaires (0)

Commentaires (0)