Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Nouvelle vague de bouclage hebdomadaire, 63 localités concernées

La barre symbolique des 70.000 cas franchie, selon le dernier bilan quotidien du ministère de la Santé.

Nouvelle vague de bouclage hebdomadaire, 63 localités concernées

La corniche de Beyrouth désertée en raison du confinement pour contrer la propagation du coronavirus. Photo d'archives AFP

Plus de 60 localités sur l'ensemble du territoire libanais seront  bouclées pendant une semaine à partir de lundi pour tenter d'enrayer la propagation du coronavirus dans le pays, où le nombre de morts et de contaminations reste toujours aussi élevé.

Selon le bilan quotidien publié dans la soirée, le Liban a franchi au cours des dernières 24 heures la barre symbolique des 70.000 contaminations depuis l’apparition de la pandémie dans le pays en février. Ainsi, le pays a enregistré 1.400 nouveaux cas de Covid-19, signe que la propagation du virus se poursuit, malgré les mesures de bouclage localisé mises en place par les autorités. Trois décès supplémentaires sont également à déplorer. Le nombre de cas cumulés s'élève désormais à 71.390 contaminations, et un total de 565 décès. En tout, 34.803 patients se sont rétablis, alors que 716 personnes sont encore hospitalisées, dont 247 en soins intensifs.

Sur le plan national, le couvre-feu quotidien de 1h à 6h reste en vigueur, sauf pour les voyageurs allant ou venant de l'aéroport de Beyrouth, selon une nouvelle circulaire du ministère de l'Intérieur publiée dimanche. Les bars, les boîtes de nuit et les parcs d'attraction resteront fermés "jusqu'à nouvel ordre". Les Libanais sont appelés à porter le masque lors de leurs déplacements et à respecter la distanciation sociale.

Selon la nouvelle circulaire, 63 localités seront totalement bouclées à partir du lundi 26 octobre jusqu'au lundi 2 novembre.

Les habitants de ces localités sont appelés à rester chez eux, à ne pas circuler ou se mêler à d'autres personnes et à porter le masque lorsqu'ils sont obligés de sortir. Toutes les institutions publiques et sociétés privées de ces villes et villages devront fermer leurs portes durant cette période. Tous les événements sociaux, les fêtes et les rassemblements seront interdits. Les autorités civiles coordonneront avec les autorités religieuses afin d'annuler les cérémonies et autres événements religieux.

La décision de lever le bouclage de ces localités, disséminées sur l'ensemble du territoire, sera prise en fonction des résultats des tests de dépistage, de la baisse du nombre de personnes contaminées et du respect par les habitants de ces localités des mesures barrières.

Sont exemptés de ces mesures de bouclage dans ces villes les hôpitaux, les dispensaires, les centres médicaux, les pharmacies, les opticiens, ainsi que les professionnels de l'audition pour le secteur de la santé. Les épiceries, les boulangeries, les boucheries et les usines de fabrication de denrées alimentaires resteront également ouverts. Les usines de fabrication de médicaments, de produits d'hygiène, de ciment et de verre, les minoteries, ainsi que la régie des tabacs resteront aussi ouvertes, à l'instar des médias. Les entrepôts de distribution de carburant, d'oxygène, de matériel médical sont également exemptés, tout comme les sièges régionaux de la Banque du Liban, de la Caisse nationale de sécurité sociale et les municipalités. La circulaire demande aux mohafez des régions concernées de faire respecter ces mesures, quitte à faire appel aux Forces de sécurité intérieure.


La liste des localités concernées par caza

Békaa
- Baalbeck : Bednayel, Kfar Dan, Nabi Chit, Temnine el-Faouqa, Temnine el-Tahta
- Békaa-Ouest : Manara
- Zahlé : Aïn Kfarzabad, Jdita, Kfarzabad, Qaa el-Rim

Liban-Nord
- Akkar : Andqet, Rahbé
- Koura : Btouratij
- Minié-Denniyé : Bakhaoun, Tarane
- Tripoli : Mina
- Zghorta : Majdlaya, Qarah Bach

Liban-Sud
- Bint Jbeil : Haris, Rmeich-Qatmoun
- Hasbaya : Freydis, Hasbaya
- Marjeyoun : Adaïssé, Kfar Kila, Qlaïyaa
- Nabatiyé : Ansar, Doueir, Houmine el-Faouqa
- Saïda : Abra, Bramiyé, Hajjé, Haret Saïda
- Tyr : Deir Qanoun el-Nahr, Deir Qanoun Ras el-Aïn, Maaroub, Saddiqine, Yanouh, Zebqine

Mont-Liban
- Aley : Aïn Anoub, Bayssour, Houmal, Majdel Baana
- Baabda : Kfar Selouan, Merdaché
- Chouf : Barja, Chhim, Daraya, Jahiliyé, Jiyé, Ketermaya, Niha, Zaarouriyé
- Jbeil : Amchit, Blat, Ehmej, Hboub, Mechmech, Mounsef, Nahr Ibrahim
- Kesrouan : Aïntoura, Ballouné, Kfour
- Metn : Mansouriyé-Mkallès-Daychouniyé


Plus de 60 localités sur l'ensemble du territoire libanais seront  bouclées pendant une semaine à partir de lundi pour tenter d'enrayer la propagation du coronavirus dans le pays, où le nombre de morts et de contaminations reste toujours aussi élevé.

Selon le bilan quotidien publié dans la soirée, le Liban a franchi au cours des dernières 24 heures la barre...

commentaires (0)

Commentaires (0)