Rechercher
Rechercher

Méditerranée orientale

Paris et Berlin dénoncent le comportement « inadmissible » de la Turquie

L’Allemagne et la France ont dénoncé hier les nouvelles provocations « inadmissibles » de la Turquie en Méditerranée orientale, qui pourraient lui valoir des sanctions européennes si Ankara ne revient pas à un « esprit de dialogue ». « Force est de constater qu’il y a en permanence de la part de la Turquie des actes de provocation qui ne sont pas supportables. Nous souhaitons vraiment que la Turquie clarifie ses positions et revienne à un esprit de dialogue », a déclaré le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian à l’issue d’une rencontre avec ses homologues allemand et polonais. Le retour d’un navire d’exploration gazière turc dans les eaux grecques constitue « une nouvelle provocation qui est tout à fait inadmissible », a renchéri l’Allemand Heiko Maas. Les deux ministres ont rappelé que l’Union européenne avait demandé à la Turquie de cesser ses provocations d’ici au sommet européen de décembre sous peine de se voir infliger des sanctions.



L’Allemagne et la France ont dénoncé hier les nouvelles provocations « inadmissibles » de la Turquie en Méditerranée orientale, qui pourraient lui valoir des sanctions européennes si Ankara ne revient pas à un « esprit de dialogue ». « Force est de constater qu’il y a en permanence de la part de la Turquie des actes de provocation qui ne sont pas...

commentaires (0)

Commentaires (0)