Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient

Réunion euro-arabe à Amman pour une reprise du processus de paix israélo-palestinien

La Jordanie, l’Égypte, la France et l’Allemagne ainsi que le représentant de l’Union européenne pour la paix au Proche-Orient ont exhorté hier, à l’issue d’une réunion à Amman, Israéliens et Palestiniens à « redonner de l’espoir » au processus de paix en lançant des négociations directes « sérieuses ». Pour les ministres des Affaires étrangères des quatre pays et l’émissaire de l’UE, « la priorité doit être de mettre fin à l’impasse dans les négociations de paix, de créer des horizons politiques et redonner espoir par le biais d’un dialogue crédible ». Ils soulignent dans leur communiqué conjoint « l’urgence d’une reprise de négociations sérieuses et efficaces sur la base du droit international et des paramètres convenus », appelant ainsi Israéliens et Palestiniens au « respect des accords passés et à la relance d’un dialogue crédible sur ces bases ». Les participants à la réunion ont mis l’accent sur « l’importance des traités de paix entre les États arabes et Israël, y compris les accords récemment signés entre les Émirats arabes unis et le royaume de Bahreïn avec Israël, qui contribuent à la résolution du conflit israélo-palestinien sur la base de la solution à deux États, afin qu’une paix globale et durable soit réalisée ».



La Jordanie, l’Égypte, la France et l’Allemagne ainsi que le représentant de l’Union européenne pour la paix au Proche-Orient ont exhorté hier, à l’issue d’une réunion à Amman, Israéliens et Palestiniens à « redonner de l’espoir » au processus de paix en lançant des négociations directes « sérieuses ». Pour les ministres des Affaires...

commentaires (0)

Commentaires (0)