Rechercher
Rechercher

Technologies

Brèves de la high-tech

Bouchées de vidéos

Quibi est une plate-forme américaine de diffusion en continu de forme courte qui génère du contenu à afficher sur des appareils mobiles. Elle a été fondée en août 2018, à Los Angeles, sous le nom de NewTV par Jeffrey Katzenberg et elle est dirigée par Meg Whitman, son PDG.

« Nous vous donnons de grandes histoires en petits morceaux », déclare son fondateur.

Le nouveau service de streaming entend secouer l’industrie des contenus vidéo pour les plates-formes ou la télévision avec des programmes originaux de 10 minutes.

Ils seront spécialement conçus pour les smartphones, en utilisant des fonctionnalités comme la géolocalisation, le moment de la journée et les transitions du vertical à l’horizontal. L’idée est d’attirer un public jeune, sans cesse en mouvement avec des vidéos à regarder en faisant la queue, par exemple.

Jeffrey Katzenberg a assuré que tous les contenus (comédies, documentaires, sports, infos...) seraient originaux et produits par les « plus grands noms d’Hollywood ».

Le cofondateur de DreamWorks SKG, longtemps haut placé chez Disney, a été inspiré par The Da Vinci Code de Dan Brown, un livre avec 100 chapitres d’environ 5 pages chaque.

Moteur musical

« Et maintenant vous savez que le moteur fonctionne », s’est exclamé Giorgio Moroder juste après que la foule ait entendu pour la première fois le son qu’il a composé pour les moteurs électriques de FPTIndustrial.

L’entreprise italienne a noué une alliance inattendue avec ce compositeur connu notamment pour avoir remporté deux fois l’Oscar de la meilleure chanson originale (pour What A Feeling dans Flashdance et Take My Breath Away dans Top Gun).

Giorgio a créé Preludio, une bande-son de 3-4 secondes de type électro, qui s’enclenchera quand le conducteur allumera un moteur électrique de la marque.

« Nous sommes dans une phase de transition entre les moteurs à essence ou diesel et les moteurs électriques silencieux, qui peuvent être déconcertants. Désormais, il y aura un bruit familier au démarrage », a expliqué Philip Scarth, directeur de l’antenne du groupe à Arbon (Suisse).

Coder c’est jouer

Dans le jeu « Mochi » (dessert japonais à base de riz gluant), les enfants trouveront tous les éléments nécessaires à la construction d’un chariot robotique en bois pour peluche.

Ils devront ensuite reconstruire les aventures du nounours, telles que décrites dans un livre, en « programmant » des parcours pour le chariot via des pièces à insérer sur un tableau de bord, aussi en bois (par exemple : deux chiffres rouges suivis d’un éléphant bleu pour activer telle direction). L’idée est de leur apprendre à coder sans regarder un écran.

« Ma fille de trois ans et moi-même avons eu cette idée », a expliqué Mihran Vardanyan, directeur de la technologie chez Creativity Box, dont la devise est « Encouragez l’innovateur en herbe ».

Les apprentis codeurs de tous âges sont aussi invités à entrer dans le « monde magique du code » de Disney.

Le programme « The Disney Codeillusions », récemment lancé aux États-Unis, se base sur des personnages populaires des dessins animés du groupe.

« Par exemple, avec “Frozen”, vous pouvez apprendre à créer la neige magique d’Elsa, explique Satoshi Miyagawa, directeur de Life is Tech USA. Chez Zootopia, vous créez un site web pour recruter de nouveaux officiers de police. »

Les cours en ligne sont conçus pour les enfants, mais Life is Tech s’est rendu compte que de nombreux adultes intéressés par le code appréciaient cette façon ludique d’apprendre les bases. Ludique mais pas donnée : le programme coûte 1 900 dollars.

Source : AFP


Bouchées de vidéos

Quibi est une plate-forme américaine de diffusion en continu de forme courte qui génère du contenu à afficher sur des appareils mobiles. Elle a été fondée en août 2018, à Los Angeles, sous le nom de NewTV par Jeffrey Katzenberg et elle est dirigée par Meg Whitman, son PDG.

« Nous vous donnons de grandes histoires en petits...

commentaires (0)

Commentaires (0)