Rechercher
Rechercher

Banques

Capital Bank lance une procédure pour acquérir des filiales de Bank Audi

Capital Bank lance une procédure pour acquérir des filiales de Bank Audi

La priorité actuelle pour Bank Audi est de se concentrer sur la vente de ses filiales jordanienne et irakienne. Photo d’archives AFP

La banque jordanienne Capital Bank a débuté le processus de « due diligence » pour acquérir les filiales jordaniennes et irakiennes de Bank Audi, selon une source proche du dossier contactée par L’Orient-Le Jour. D’après le PDG de l’établissement jordanien, Bassem al-Salem, cité par Reuters, cette procédure, qui consiste en un audit ou une investigation pour vérifier l’état financier de la banque, se terminera « en octobre ». Toujours selon lui, les objectifs de cette acquisition sont « la diversification et le développement domestique et régional ».

Lire aussi

Deux autres banques libanaises cherchent à quitter l’Irak

Dans son communiqué publié dimanche, Capital Bank, spécialisée dans les services aux entreprises, précise qu’elle a obtenu l’accord des banques centrales irakienne et jordanienne pour entreprendre cette action. Si l’opération se conclut, elle devrait lui permettre de se diversifier en pénétrant dans le domaine du détail (services aux particuliers) de son pays. En Irak, cette action lui permettra d’augmenter sa pénétration dans le marché bancaire destiné aux entreprises.

Selon la source précitée, les négociations avec la First Abu Dhabi Bank (FAB) concernant le rachat de la filiale de Bank Audi Egypt sont toujours en suspens depuis mai en raison de la pandémie de Covid-19, affirmant que la priorité actuelle pour la banque libanaise est de se concentrer sur la vente de ses filiales jordaniennes et irakiennes. Deux sources citées par Reuters affirment toutefois que la FAB planifie de reprendre les négociations.

Lire aussi

Bank ABC confirme le lancement de discussions pour acquérir BLOM Bank Egypt

Bank Audi n’est pas la seule banque libanaise qui souhaite vendre ses filiales à l’étranger. BLOM Bank est ainsi actuellement en pourparlers avec l’établissement bahreïni Bank ABC pour sa filiale libanaise en Égypte. En Irak, Bank Audi vient s’ajouter à la liste officielle des quatre banques libanaises qui s’apprêtent à quitter le marché irakien : Banque Libano-Française (BLF), IBL Bank, Fransabank et Crédit Libanais. Une source bancaire interrogée par L’Orient-Le Jour la semaine dernière a d’ailleurs ajouté que deux autres établissements, BLOM Bank et Bankmed, envisagent aussi une sortie d’Irak. Il n‘y aura donc plus que trois banques libanaises sur ce marché, BBAC, Byblos Bank et MEAB, en raison, notamment, du resserrement des contraintes imposées par la Banque centrale irakienne (BCI). Concernant la raison pour laquelle Bank Audi souhaite vendre ses filiales à l’étranger, la source n’a pas pu fournir de détails.


La banque jordanienne Capital Bank a débuté le processus de « due diligence » pour acquérir les filiales jordaniennes et irakiennes de Bank Audi, selon une source proche du dossier contactée par L’Orient-Le Jour. D’après le PDG de l’établissement jordanien, Bassem al-Salem, cité par Reuters, cette procédure, qui consiste en un audit ou une investigation pour...

commentaires (1)

En admettant que ces ventes ne se feront pas en lollards, mais en dollars, nous prenons note que l'excuse habituelle de la Banque Audi lorsque nous voulons retirer nos dollars, "ma fi dolarates", ne sera plus valable :-D Yesss!

Gros Gnon

18 h 20, le 15 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • En admettant que ces ventes ne se feront pas en lollards, mais en dollars, nous prenons note que l'excuse habituelle de la Banque Audi lorsque nous voulons retirer nos dollars, "ma fi dolarates", ne sera plus valable :-D Yesss!

    Gros Gnon

    18 h 20, le 15 septembre 2020