Rechercher
Rechercher

Société - Électricité

Record de rationnement à Majdel Anjar : 45 minutes de courant par jour !

Record de rationnement à Majdel Anjar : 45 minutes de courant par jour !

Le rassemblement à Majdel Anjar. Photo prise par un témoin

Le rationnement du courant électrique a atteint des proportions dramatiques dans la Békaa, alors qu’une vague de chaleur exceptionnelle torréfie la plaine, rendant indispensable un approvisionnement minimum en courant, pour rafraîchir les maisons au plus fort de la journée, réfrigérer les produis alimentaires, faire tourner les pompes et les ventilateurs.

Un mois après un « rassemblement de la colère » des habitants de Jeb Jénine, devant les bureaux de l’EDL de la bourgade, réclamant une baisse des heures de rationnement, c’est l’obscurité qui a étendu son manteau de nuit au-dessus de Majdel Anjar, qui venait pourtant de se relever d’un blocus sanitaire éprouvant dû à la présence locale de personnes atteintes du Covid-19

Président de la municipalité en tête, les habitants se sont massés devant la sous-station de distribution d’électricité de la ville et y ont observé un sit-in pour protester contre un rationnement électrique record qui a atteint, mardi, 45 minutes !

C’est donc de sa main que le président de la municipalité, Saïd Yassine, a fermé la porte de la sous-station électrique avec un fil de fer, pour bien marquer la colère de la population, dans une ville frontalière de 50 000 habitants. M. Yassine a menacé de fermer complètement la centrale électrique, si le rationnement continue d’être aussi drastique, et de jeter la nourriture avariée dans les réfrigérateurs dans la rue.

À L’Orient-Le Jour, M. Yassine a expliqué que cette situation dramatique dure depuis deux semaines, et que la ville a dû vivre les affres des températures extrêmes des derniers dix jours sans la moindre brise de fraîcheur.

Et d’ajouter que « des contacts désespérés sont en cours avec un certain nombre de fonctionnaires de la compagnie d’électricité qui, hélas, ne répondent plus au téléphone, vu le grand nombre d’appels qu’ils reçoivent et leur impuissance à changer quoi que ce soit à la situation ». Il a donc mis en garde contre la colère de la population, qui pourrait s’intensifier au cas où leur négligence persisterait.

Dans le même contexte, des jeunes hommes ont coupé la route Masnaa -Rachaya dans les deux sens, pour protester contre la coupure d’eau et d’électricité dans la localité de Ghazzé.

Le rationnement du courant électrique a atteint des proportions dramatiques dans la Békaa, alors qu’une vague de chaleur exceptionnelle torréfie la plaine, rendant indispensable un approvisionnement minimum en courant, pour rafraîchir les maisons au plus fort de la journée, réfrigérer les produis alimentaires, faire tourner les pompes et les ventilateurs.Un mois après un...
commentaires (1)

45 mns: Ils se foutent carrément du monde!!!

NAUFAL SORAYA

07 h 24, le 10 septembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • 45 mns: Ils se foutent carrément du monde!!!

    NAUFAL SORAYA

    07 h 24, le 10 septembre 2020

Retour en haut