Rechercher
Rechercher

Politique - Interview

Aoun : Aucun membre de ma famille n'est impliqué dans la corruption

"La position de la France, tout comme celle des autres pays, est claire : pas d’aide sans réformes. On a bien reçu le message", affirme le président libanais dans une interview à Paris Match.

Aoun : Aucun membre de ma famille n'est impliqué dans la corruption

Le président libanais Michel Aoun lors d'un discours au palais de Baabda, le 25 juin 2020. Photo d'archives Reuters/Mohamed Azakir

Le président libanais, Michel Aoun, a affirmé qu'aucun membre de sa famille n'était "impliqué dans la corruption", en référence aux accusations portées contre son gendre, le leader du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, l'une des principales cibles du mouvement de contestation contre la classe dirigeante. "Aucun membre de ma famille n'est impliqué dans la corruption. Au cas où il y aurait des suspicions du contraire, j'agirais envers eux comme envers les autres : je les enverrais devant l'autorité d'investigation judiciaire afin qu'ils soient sanctionnés si leur implication est avérée", déclare le chef de l’État dans une interview publiée jeudi dans l'hebdomadaire français Paris Match.

"Le Liban souffre d'une corruption endémique. Il y a une classe politique qui protège les corrupteurs et cache leurs pratiques, car elle en profite de façon directe", souligne le président Aoun, avant de poursuivre : "il est très difficile de casser cette alliance solide et bien enracinée parce qu’elle dépasse les clivages politiques pour se rejoindre sur les intérêts financiers. Oui, c’est difficile d’en venir à bout, mais je suis déterminé à continuer la lutte pour disloquer ce cartel mafieux. J’ai tenté de le faire durant les quatre années de mon mandat, mais j’avoue ne pas avoir réussi car beaucoup occupent des postes importants dans l’État". Néanmoins, dit-il, "une première étape fondamentale dans la lutte contre la corruption a commencé avec l’approbation d’un forensic audit (audit juricomptable) qui sera effectué à la Banque du Liban".

"Pas d’aide sans réformes : on a bien reçu le message"
La lutte contre la corruption et la mise en œuvre de réformes structurelles sont deux des principales demandes de la communauté internationale, dont la France, pour aider le Liban, qui traverse sa plus grave crise économique et financière de son histoire moderne, et a été frappé le 4 août dernier par une double explosion dans le port de Beyrouth qui a fait plus de 180 morts, 6.500 blessés et dévasté plusieurs quartiers de la capitale, laissant plus de 300.00 personnes sans abri. Mais le Liban est sans gouvernement depuis la démission le 10 août dernier du cabinet de Hassane Diab.

Lire aussi

Cri d'alarme de Le Drian : "Le risque aujourd'hui, c'est la disparition du Liban"

"La position de la France, tout comme celle des autres pays, est claire : pas d’aide sans réformes. On a bien reçu le message et on est bien d’accord là-dessus. Cependant, cela nécessite la formation d’un gouvernement. Nous sommes une République parlementaire. C’est donc le Parlement qui donne sa confiance au nouveau gouvernement et c’est lui également qui agrée les réformes. Ce chemin légal complique le processus, car certains partis politiques persistent à placer des embûches devant toute réforme", explique Michel Aoun.

Dans ce contexte, le président libanais ne voit pas l'intérêt de la communauté internationale pour le Liban "comme une pression, encore moins comme une ingérence dans les affaires libanaises". "Ces pays veulent nous aider. Ils nous avisent et nous conseillent. La décision finale appartient au Liban et à son peuple. Aujourd’hui, il est essentiel que nous parvenions à réaliser les réformes auxquelles nous nous sommes engagés lors la conférence CEDRE. Et nous espérons que l’aide internationale équivaudra aux besoins du Liban afin de permettre de relancer le pays".

Sur la double explosion meurtrière de Beyrouth, Michel Aoun affirme pouvoir "soulager" la "peine indescriptible des victimes" en "veillant à ce que l’enquête se fasse en toute transparence pour désigner les coupables, quel que soit leur grade ou niveau de responsabilité. Ils seront jugés, et je me suis engagé là-dessus lors du Conseil des ministres avant la démission du gouvernement ; d’autre part, en faisant tous les efforts nécessaires pour solliciter l’aide des pays amis afin d’indemniser les victimes. Beyrouth et son port seront reconstruits, et je serai attentif à ce qu’on le fasse sans nuire à leurs vestiges culturels".

Aoun ne regrette "absolument pas" d'être président
Interrogé sur le Hezbollah, le chef de l'Etat a déclaré : "Si sa priorité allait à l’Iran plutôt qu’au Liban, il ne participerait pas à la vie politique libanaise en faisant partie d’un bloc parlementaire et en ayant des ministres au gouvernement depuis des années. Le Hezbollah suit et applique la loi libanaise. Il n’utilise ses armes qu’en tant que résistance pour défendre le pays contre Israël", assurant que le parti chiite n'avait pas attaqué les manifestants pacifiques à Beyrouth.

Dans cet entretien sur double page, Michel Aoun affirme qu'il ne regrette "absolument pas" d'être le président du pays. "Certains parmi mes partisans déplorent le fait que je traverse cette période difficile et délicate. D’autres pensent, au contraire, que ma présence est une chance parce qu’ils ont confiance en moi et en ma volonté d’aller jusqu’au bout pour sauver mon pays. Et puis il y a ceux qui, sous le coup de la colère et de la peine, crient leur révolte et demandent ma démission. Une chose est sûre, je n’ai jamais fui devant la responsabilité. J’étais ainsi en tant que militaire jusqu’à devenir chef de l’armée. J’étais également ainsi dans mon engagement politique... Je ne changerai pas aujourd’hui dans ce palais présidentiel de Baabda".

"Mon rêve est de nettoyer le Liban de la corruption qui le mine jusqu’aux os et d’instituer un Etat laïc. Mon rêve est aussi d’établir une nouvelle alliance autour du “vivre-ensemble” avec toutes les forces vives. Et si nous ne pouvons pas être unis, alors trouvons un système de cohabitation et arrêtons de creuser des tranchées qui ne nous protégeront pas les uns des autres, ni de nous-mêmes", souligne Michel Aoun. "On se relèvera avec l’aide de tous les Libanais, le soutien des pays frères et amis, en particulier celui de la France d’Emmanuel Macron" qui doit se rendre au Liban en début de semaine prochaine à l'occasion du centenaire du Grand Liban.


Le président libanais, Michel Aoun, a affirmé qu'aucun membre de sa famille n'était "impliqué dans la corruption", en référence aux accusations portées contre son gendre, le leader du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, l'une des principales cibles du mouvement de contestation contre la classe dirigeante. "Aucun membre de ma famille n'est impliqué dans la corruption. Au cas où il y...
commentaires (39)

"Mon rêve est ... d’instituer un Etat laïc." Avec le hezbola Mr aoun?? "Mon rêve est aussi d’établir une nouvelle alliance autour du “vivre-ensemble” avec toutes les forces vives." Avec Samir Geagea,en mettant à la poubelle l'accord de Meerab et guerre de l'élimination que vous avez perdue à l'époque Mr Aoun? et Walid Joumblatt, que vous avez essayer d'accuser et de mettre en prison? etc etc...

DJACK

18 h 31, le 29 août 2020

Tous les commentaires

Commentaires (39)

  • "Mon rêve est ... d’instituer un Etat laïc." Avec le hezbola Mr aoun?? "Mon rêve est aussi d’établir une nouvelle alliance autour du “vivre-ensemble” avec toutes les forces vives." Avec Samir Geagea,en mettant à la poubelle l'accord de Meerab et guerre de l'élimination que vous avez perdue à l'époque Mr Aoun? et Walid Joumblatt, que vous avez essayer d'accuser et de mettre en prison? etc etc...

    DJACK

    18 h 31, le 29 août 2020

  • Tout aussi vrai que le hezbollah n est plus terroriste

    CBG

    00 h 48, le 29 août 2020

  • "J'ai essayé, mais on m'a empêché "!. Si on estime ne pas avoir les moyens d'accomplir sa tâche, on démissionne, en dénonçant clairement ceux qui font obstacle, mais tant qu'on occupe un poste de responsabilité, on est responsable.

    Yves Prevost

    14 h 20, le 28 août 2020

  • Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et pourquoi n’aperçois tu pas la poutre qui est dans ton œil? Monsieur Aoun, peut-être vous faut il relire quelques Évangiles ! Comment écrire sans être censurée, ce sentiment de révolte, de dégoût que vous nous inspirez ! Nous sommes des millions de libanais malheureux, souvent désespérés, mais pas abattus, à cause de vous et de vos comparses, famille y compris !

    El Saad M

    11 h 50, le 28 août 2020

  • 36 commentaires tous clairs nets et precis ne suffisent pas a dire ce qu'e pensent les citoyens libanais de leur pres. il en faudra 3600 autres pour ensuite les resumer en qqs mots : KELLOUN YAANI KELLOUN DEHORS.

    Gaby SIOUFI

    10 h 36, le 28 août 2020

  • pas d’aide sans réformes. On a bien reçu le message" RECU AVEC CEDRE IL Y A 3 ANS DEJA MAIS JE M'EN FOU, J'AI UN GENDRE GENIAL QUI S'ENORGUEILLI DE DONNER DES LECONS AUX OCCIDENTAUX POUR GERER UN PAYS SANS BUDGET aucun membre de sa famille n'était "impliqué dans la corruption VOUS NE RENDEZ JAMAIS VISITE A VOTRE FILLE ET SON GENDRE POUR VOIR LE LUXE DE LEURS APPARTEMENT OU ILS VIVENT OU VOUS LUI AVEZ DEMANDE COMMENT IL FAIT POUR AVOIR DES "AMIS " QUI LUI PRETE DES AVIONS PRIVES POUR ALLER A DAVOS? je les enverrais devant l'autorité d'investigation judiciaire ( les membres de ma famille ) EVIDEMENT TANT QUE LE DOSSIER DES PERMUTATIONS EST BIEN ENTERRE DANS VOTRE TIRROIR ILS NE RISQUENT RIEN PUISQUE VOUS MONTRER CLAIREMENT QUE LES REFORMES JUDICIERES VOUS N'EN VOULEZ PAS ( alors suffit de dire on m'a empeche car cette fois c'est vous qui empechez ) J’ai tenté de le faire durant les quatre années de mon mandat, mais j’avoue ne pas avoir réussi car beaucoup occupent des postes importants dans l’État". VOUS OUBLIEZ QUE C'EST BASSIL ET VOS ALLIES QUI ONT NOMMES TOUTES CES PERSONNES AUX POSTES DE RESPONSABILITE DONC C'EST POUR CELA QUE LA CORRUPTION S'EST DEVELOPPEE EXPONENTIELLEMENT Michel Aoun affirme pouvoir "soulager" la "peine indescriptible des victimes" OUI +OUI IMMEDIATEMENT EN DEMISSIONNANT VOUS MEME ET TOUS LES DEPUTES DE VOTRE PARTI ( le CPL si vous avez oublie ) LA VERITE VOULEZ VOUS QUE JE CONTINUE A ANALYSER VOTRE INTERVIEW A PARIS MATCH ?

    LA VERITE

    03 h 45, le 28 août 2020

  • Bien sûr qu'il ne regrette pas d'être Président. Il en a rêvé toute sa vie, il a bloqué la vie politique du pays pendant 2 ans et demi pour y arriver, lui-même et personne d'autre que lui. C'est bien la VIE DE PRÉSIDENT, ça doit être la DOLCE VITA. Quant à la lutte contre la corruption, l'assainissement des finances et du secteur bancaire, la Sécurité des citoyens, on ne le laisse pas faire, le cartel des corrompus est trop puissant pour ses faibles muscles d'homme âgé. Donc il n'a pas le choix: il doit laisser faire, laisser aller

    Georges Airut

    01 h 31, le 28 août 2020

  • Mr aoun considère qu'il a bien reçu le message et il est d'accord là-dessus (merci Mr Macron de lui avoir dit ce qu'il fallait faire) pas d'aide sans réformes. Mais fidèle à lui-même, il nous informe que c'est les autres qui l'empêchent de faire, Quelle HONTE !!!!

    DJACK

    23 h 08, le 27 août 2020

  • "Il y a une classe politique qui protège les corrupteurs et cache leurs pratiques, car elle en profite de façon directe", souligne le président Aoun, avant de poursuivre : "il est très difficile de casser cette alliance solide et bien enracinée parce qu’elle dépasse les clivages politiques pour se rejoindre sur les intérêts financiers" State their names Mr President, otherwise keep quiet.

    Gougassian Jean-Jacques

    23 h 05, le 27 août 2020

  • le peuple n'en peut plus ! il a baissé les bras le Liban est foutu les mafieux sont là. Que Dieu sauve le Liban !

    Le Point du Jour.

    22 h 59, le 27 août 2020

  • UN MOT : BULLSHIT

    Ludovic MARTY / INTERNATIONAL COLLEGE - IC

    21 h 55, le 27 août 2020

  • Il a dit "ma famille". Il n'a pas dit "ma belle-famille". Nuance...

    Gros Gnon

    21 h 42, le 27 août 2020

  • Je n’ai jamais fui devant la responsabilité sauf un certain jour d’octobre ... lorsque je suis réfugié à l’ambassade de France pour ensuite me planquer en France durant plusieurs années durant lesquelles, sur les plateaux de la télé française, j’ai accusé la Syrie d’avoir assassiné Rafic Hariri et le Hezbollah d’être une milice illicite qu’il faut désarmer

    Lecteur excédé par la censure

    21 h 32, le 27 août 2020

  • C'est une évidence qu'aucun membre de votre famille n'est impliqué dans la corruption. Vous qui êtes contre le népotisme, la féodalité. Walaw, ils n'ont rien compris ceux qui les soupçonnent de l'être, ou vas-t-on????

    DJACK

    21 h 32, le 27 août 2020

  • YIA RAYTOU KH... OU MA 7EKI !

    LA LIBRE EXPRESSION

    21 h 19, le 27 août 2020

  • Dissoudre le parlement. C’est l’instrument qui stoppe les réformes. Faire un gouvernement à pouvoir législatif. Au diable celui à qui ne plaise.

    PPZZ58

    20 h 59, le 27 août 2020

  • Déclaration surréaliste manque de clairvoyance évident honnêteté au niveau zéro. C'est terrible de continuer à raconter ce genre de discours alors que les Libanais dans leur majorité ne le croient plus et que la communauté internationale ne lui accorde plus aucun crédit ni à lui ni à son gendre ni à leur alliés tous plus pourris les uns que les autres.

    Zeidan

    19 h 25, le 27 août 2020

  • c'est cela oui ! tu enverras Gebran Bassil se faire enquêter par Salim Jreissati ? il ne manque plus que Adnan Addoum pour completer le tableau...mais je suis sur qu'il est quelque part dans les tristes arcanes de ton sinistre palais !

    Lebinlon

    19 h 17, le 27 août 2020

  • Pour ce qui est de sa lutte (fictive) contre la corruption, Mr aoun a oublié qu'il a (toujours dans son esprit populiste) nommé, payé un ministre et son équipe qui n'a rien foutu pendant deux ans, un certain Mr Tuéni.? Pour Le soi-disant forensic audit de la BDL, a-t-on oublié le ramdam fait pour le choix de la société qui devait le faire pour enfin choisir la plus chère et la moins qualifiée ? Enfin faites le forensic audit pour la grotte d'Ali baba du ministère tenu par son parti qui a occasionné le plus grand trou de la faillite de l'état jungle...

    DJACK

    18 h 41, le 27 août 2020

  • L’arrogance n’a plus sa place quand le peuple soufre et meurt.

    charles s gennaoui

    18 h 23, le 27 août 2020

  • Si Monsieur Macron vient célébrer le centenaire du pauvre Liban, eh bien, il vaut mieux qu'il célèbre l'impossible continuité d'unification des peuples du Liban. Il y en a qui depuis cent ans, se sont tournés à tour de rôle, vers des pays proches ou moins proches, ne voulant pas carrément de ce nouveau-né de 1920,et jusqu'à ce jour. Alors, c'est quoi qu'on commemore ? Arrêtons de mentir, et comme le dit LeDrian, c'est peut-être la fin de ce Liban.

    Esber

    18 h 19, le 27 août 2020

  • Qu'il le regrette ou non nous est égal et on s'en fichent royalement car nous , Le Peuple tout entier du Liban assis dans nos demeures démolis, avec nos libertés sujettent aux lois d'un hezb étranger au pays et à nos coutumes, et notre gagne pain perdu, le regrettons très âprement!

    Wlek Sanferlou

    18 h 13, le 27 août 2020

  • Waw Mr le Président il ne veut aucune ingérence étrangère seulement l'Iran

    Eleni Caridopoulou

    18 h 12, le 27 août 2020

  • S'agissant de la corruption,je le cite: 1-"il est très difficile de casser cette alliance solide et bien enracinée ...Oui, c’est difficile d’en venir à bout, mais je suis déterminé ..." Mr aoun, c'est votre méthode de gouvernance. Populiste que vous êtes, vous lancez des slogans qui touchent le libanais moyen, d'où ces crédules électeurs qui vous donnent leurs voix et une fois sur la place, vous devenez complice voire pire que ceux, objet de vos critiques.

    DJACK

    17 h 50, le 27 août 2020

  • Je ne comprends pas. Est-ce que M. Aoun ne considère pas son gendre comme membre de sa famille?

    Algebrix

    17 h 18, le 27 août 2020

  • Il est évident que Aoun ne va pas accuser son gendre de corruption vu qu il le considère comme son dauphin ni le Hezbollah d être l instrument de l Iran étant donné qu il est lui même l instrument du hezbollallh grace auquel il a accédé à la présidence il y a un proverbe libanais qui dit"nul ne déclare son huile trouble "ma nada bi nada ala Zeitung alarme

    Dolly Talhame

    17 h 15, le 27 août 2020

  • La nausée que ça donne...

    Marc Bassim

    17 h 14, le 27 août 2020

  • J'ai oublié la meilleure : "Le Hezbollah suit et applique la loi libanaise."! Il y aurait donc une loi qui autorise un parti politique à posséder une milice ? L'accord de Taëf n'oblige-t-il pas au désarmement de toutes les milices ? Et que dire des résolutions de L'ONU ? "Le Hezbollah défend le Liban contre Israël "? Cela appelle plusieurs remarques. Qui lui en a donné le mandat ? En 2006, n'est-ce pas lui qui a déclenché une guerre devastatrice ? Curieuse façon de protéger le pays? En 2006 Israël occupait-il Beyrouth pour que le Hezbollah l'attaque ? Defend-il le Liban contre Israël en combattant en Syrie, au Koweït et une multitude d'autres lieux énoncés par Nasrallah lui-même, dans un de ses rares moments de sincérité. Enfin, même en supposant contre toute logique que le Hezbollah n'est pas impliqué directement dans l'assassinat de Hariri, on comprend mal comment la protection de l'assassin contribue à défendre le Liban contre Israël. Conclusion : un discours plein d'évidentes contre-vérités.

    Yves Prevost

    17 h 01, le 27 août 2020

  • Seul les FL pourront nous sortir de cette merde et NON JE NE SUIS PLUS AVEC LE KELLOUN 3aneh KELLOUN COMME leitmotiv et comme L’OLJ .... il y a des gens bien dans tous les partis y compris le hezb !! ... LIBANAIS C’EST PAS PARCEQUE J’ÉTAIS UN TAYYAR et que j’ai été déçu alors je sors ce slogan à 2 balles .... je ne sors pas de slogan pour faire plaisir au hezb militaire de peur de représaille ... je n’occulte pas LES ARMES DU HEZB DANS MANIF JUSTE POUR NE PS S’ATTIRER LES FOUDRES DE SA BASE .... IL EST TEMPS DE DIRE LA VÉRITÉ MÊME RELATIVE ... IL EST TEMPS DE TOUS SE LEVER ET DE POINTER LE DOIGT ACCUSATEUR ENVERS LES RESPONSABLE DE CE DÉSASTRE ... SINON NOUS ALLONS TOUT PERDRE

    Bery tus

    17 h 01, le 27 août 2020

  • "d’établir une nouvelle alliance autour du “vivre-ensemble” avec toutes les forces vives. Et si nous ne pouvons pas être unis, alors trouvons un système de cohabitation". La seule affirmation de bon sens. Faites donc, et qu'on en finisse. Appelez les des cantons, des regions autonomes, diable rouge diable vert, que chaque communauté gouverne sa region.

    Desperados

    16 h 56, le 27 août 2020

  • RIONS ! CAR CA FAIT RIRE. IL EST VRAI QUE LE CHAMEAU NE VOIT PAS SA BOSSE ET CELLES DE SES PROCHES SI GRANDES SOIENT-ELLES.

    LA LIBRE EXPRESSION

    16 h 55, le 27 août 2020

  • Curieuses déclarations ! Aucun membre de sa famille ne serait impliqué dans la corruption. Comme la gestion de l'électricité est l'exemple le plus flagrant de corruption, cela signifie donc qu'il considère qu'un gendre ne fait pas partie de la famille !. Par ailleurs il déclare que les réformes sont urgentes et ne peuvent être mises en œuvre sans un gouvernement et, dans le même temps il refuse de nommer un premier ministre avant la saint glinglin !

    Yves Prevost

    16 h 45, le 27 août 2020

  • quelle numero? un minimum de professionalism, bon sang

    SATURNE

    16 h 18, le 27 août 2020

  • Concernant les réformes et le travail au sein du parlement et du gouvernement, Aoun veut nous convaincre qu'il a essayé mais les autres ne l'ont pas laissé. Une fois de plus une simple comparaison: 1- Il avait le groupe parlementaire Chrétien le plus important depuis 2005. 2- Dans chaque gouvernement il eu des ministres. 3- Son groupe parlementaire n'a jamais présenté un seul projet de loi contre la corruption ou pour améliorer la vie des gens. Au contraire ils ont annule la seule qui aurait pu faire la différence parce qu'elle ne les arrangeait pas. 4- Ses ministres ont tous été nuls et tous les ministères qu'ils ont tenu sont dans un état encore pire qu'avant leur passage. A l'opposé, les FL ont débuté avec 8 députés. Ils ont participé dans quelques gouvernements et en sont ressortis grandis de par leurs honnêteté, les ministères tenus se sont organisés et la corruption y a été freinée. Tout cela avec la reconnaissance de leurs pires ennemis. Les députés FL ont soutenus des projets de loi dans l’intérêt des enfants, de la femme et du peuple. Ils ont proposé des lois contre la corruption et contre le clientélisme, il se sont mis en travers les projets corrompus proposés par le CPL, comme les bateaux turques, etc... Pour finir, ils ont doublé leur présence au parlement même en s’étant présenté seul contre tous aux dernières élections. Pourtant, ils ont été presque toujours seul contre tous! Çà c'est du travail! Prenez en de la graine au lieu de pleurnicher que diantre!

    Pierre Hadjigeorgiou

    16 h 16, le 27 août 2020

  • Ce n'est plus de la langue de bois, c'est pire ! et vous pensez que l'on va vous croire ?

    yves kerlidou

    16 h 10, le 27 août 2020

  • Je me demande si un jour je deviens politicien, pourrais je mentir à ceux qui m'ont élu au tant que le font nos politiciens ? Dommage que notre président n'a plus ce courage qu'il avait à l'époque où il défendait le Liban contre l'envahisseur Syrien. Dommage que nous n'avons pas de vrais hommes d'Etat. Dommage que nous n'avons pas des hommes courageux qui disent la vérité et qui feront tout pour défendre le pays et bâtir un Etat de droit, libre, indépendant et souverain. Dommage que nous n'avons pas des hommes qui ont pitié de nous et qui feront tout pour défendre nos intérêts. Dommage que nous avons Aoun, Hariri, Berry, Joumblatt, Frangié, Nasrallah, Geagaa, Bassil ainsi de suite.

    Achkar Carlos

    15 h 41, le 27 août 2020

  • Complètement déconnecté de la réalité!

    Alexandre Husson

    15 h 30, le 27 août 2020

  • Une déclaration dans le même style que celle de son copain-associé Hassan Nasrallah le lendemain de l'explosion du 4 août 2020 "...nous connaissons mieux le port de Haïfa que celui de Beyrouth...!" - Bon, on commence à se faire une raison...rien à attendre de nouveau de la part de ces deux papis flottant dans leur univers nébuleux !!! - Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 22, le 27 août 2020

  • Le titre est Suréel : LOOOOOOOOOOOOL Aucun membre de sa famille.....LOOOOL He made my day comme disent les américains Puis il dit « ne pas regretter d’être président ? » Mais c’est le PEUPLE qui regrette qu’il soit président Tout ne tourne pas autour de son égo !!!!!!!

    LE FRANCOPHONE

    15 h 08, le 27 août 2020

Retour en haut