Rechercher
Rechercher

Aide humanitaire

« Un bateau pour le Liban », une opération portée par la Fondation CMA CGM

« Un bateau pour le Liban », une opération portée par la Fondation CMA CGM

CMA CGM – Un bateau pour le Liban.

« Un bateau pour le Liban » est le nom de l’opération humanitaire portée par la Fondation CMA CGM en partenariat avec le centre de crise et de soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères. L’Aknoul, navire roulier du Groupe CMA CGM, a mis le cap sur le Liban avec à son bord 2 500 tonnes d’aide humanitaire composée de matériel médical et d’hygiène (médicaments et vaccins, masques, gants, gel hydroalcoolique, produits d’hygiène, respirateurs, lits médicalisés, tests Covid et écouvillons) et roulant (engins de manutention et véhicules utilitaires, ambulances, bus, chariots élévateurs), de matériaux de construction et habitat temporaire (tentes et abris, ciment, verre, acier, bois, portes et faux-plafonds, groupes électrogènes) et aide alimentaire (eau potable, lait en poudre et produits de nutrition infantile, féculents), explique un communiqué publié par la fondation.

Le bateau a levé l’ancre en présence du chef du Quai d’Orsay Jean-Yves Le Drian, de Rodolphe Saadé, président-directeur général du Groupe CMA CGM, de Tanya Saadé Zeenny, présidente de la Fondation CMA CGM, et de plusieurs personnalités représentant des institutions publiques françaises locales et nationales. Des représentants des donateurs – des entreprises (Saint-Gobain, Danone) et des ONG (Unicef) – ont également accompagné le départ du bateau.

Dans un remarquable élan de solidarité, après l’explosion tragique de nitrate d’ammonium stocké depuis 2014 au port de Beyrouth, ce sont plus de 70 dons venant de toute la France qui ont été collectés par les équipes opérationnelles du Groupe CMA CGM, avec une mobilisation particulièrement forte des entreprises françaises, selon le communiqué. Particuliers, ONG, associations et institutions publiques françaises (hôpitaux, pompiers, collectivités locales, État français) ont également apporté une contribution importante à l’opération.

Une cellule opérationnelle mixte a été mise en place à Marseille et à Beyrouth pour étudier les demandes, identifier les ONG et structures réceptionnaires, et organiser le transport dans les meilleurs délais, précise le texte. Chaque don est expertisé, en lien avec l’ambassade de France au Liban, qui certifie le besoin et l’ONG bénéficiaire à Beyrouth. La structure réceptionnaire de chaque don est ainsi clairement identifiée. Il s’agit d’ONG et de partenaires reconnus pour leurs actions sur le territoire libanais.



« Un bateau pour le Liban » est le nom de l’opération humanitaire portée par la Fondation CMA CGM en partenariat avec le centre de crise et de soutien du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères. L’Aknoul, navire roulier du Groupe CMA CGM, a mis le cap sur le Liban avec à son bord 2 500 tonnes d’aide humanitaire composée de matériel médical...