Rechercher
Rechercher

Société

Pakradounian écarte la prochaine formation d’un nouveau cabinet

« Après la démission du gouvernement, nous entrons dans un tunnel ténébreux », a affirmé hier Hagop Pakradounian, député du Tachnag, estimant qu’« un nouveau cabinet n’est pas près d’être formé ». Dans un entretien avec la Voix du Liban (93.3), M. Pakradounian a par ailleurs écarté la possibilité d’un retour de l’ancien Premier ministre Saad Hariri à la tête du gouvernement, révélant que quelque temps avant la double déflagration, ce dernier lui avait déclaré qu’il n’envisageait pas cette option parce qu’il n’a « rien de nouveau à offrir au pays ». Toujours au sujet de la crise gouvernementale, le député arménien a estimé que « les initiatives étrangères ne sont pas susceptibles de trouver une solution à la question de la formation du cabinet, parce qu’elles ne tiennent pas compte des complications internes ».


« Après la démission du gouvernement, nous entrons dans un tunnel ténébreux », a affirmé hier Hagop Pakradounian, député du Tachnag, estimant qu’« un nouveau cabinet n’est pas près d’être formé ». Dans un entretien avec la Voix du Liban (93.3), M. Pakradounian a par ailleurs écarté la possibilité d’un retour de l’ancien Premier ministre Saad Hariri à la tête du...

commentaires (0)

Commentaires (0)