Rechercher
Rechercher

Liban

Baha' Hariri : Je suis prêt à servir mon pays, d'une manière ou d'une autre

Baha' Hariri : Je suis prêt à servir mon pays, d'une manière ou d'une autre

Le frère du leader du courant du Futur Saad Hariri, Baha' Hariri. Photo DR

Baha' Hariri, frère de l'ancien Premier ministre Saad Hariri, s'est dit prêt samedi à "servir le Liban d'une manière ou d'une autre", alors que l'homme d'affaires libanais et ses réseaux s'activent depuis plusieurs semaines avec pour ambition de jouer un rôle dans la vie politique du pays.

"Je suis prêt à servir mon pays d'une manière ou d'une autre. Je n'abandonnerai pas mon pays, et je suis l'un de ceux qui tient au pays", a déclaré M. Hariri dans un entretien à Sky News Arabia. "Le Liban est dans un état d'effondrement financier et économique, et cette explosion (mardi au port de Beyrouth) a eu lieu. Si nous laissons cet effondrement se poursuivre sans rien faire, il y aura un problème. Je ne lâcherai pas la lutte pour mon pays, alors qu'un homme est mort pour le Liban", a-t-il poursuivi, en référence à son père, Rafic Hariri, assassiné le 14 février 2005 à Beyrouth.

Il s'est par ailleurs prononcé en faveur d'une enquête internationale sur la double explosion qui a ravagé le port de Beyrouth et des pans de la capitale, faisant 158 morts, plus de 6.000 blessés et des centaines de milliers de sans-abris, affirmant que le Hezbollah "contrôle le port et l'aéroport".

Jeudi, le leader du parti chiite, Hassan Nasrallah, avait assuré n'avoir aucun entrepôt d'armes dans le port de Beyrouth.


Baha' Hariri, frère de l'ancien Premier ministre Saad Hariri, s'est dit prêt samedi à "servir le Liban d'une manière ou d'une autre", alors que l'homme d'affaires libanais et ses réseaux s'activent depuis plusieurs semaines avec pour ambition de jouer un rôle dans la vie politique du pays.

"Je suis prêt à servir mon pays d'une manière ou d'une autre. Je n'abandonnerai pas mon...