Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Nouveau triste record : 224 contaminations et deux décès en 24 heures

Sur ces nouvelles contaminations, 218 ont été signalées localement et six autres parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth

Nouveau triste record : 224 contaminations et deux décès en 24 heures

Des passants équipés de masques de protection contre le coronavirus, le 28 juillet 2020 à Beyrouth. Photo REUTERS/Mohamed Azakir

Au second jour d'un nouveau bouclage total du pays en deux temps, le Liban a enregistré deux décès supplémentaires et 224 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, selon le bilan du ministère de la Santé publié vendredi, établissant un triste nouveau record, très loin devant les 182 cas enregistrés mercredi.

Sur ces nouveaux cas, 218 ont été signalés localement et six autres parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth. Parmi les contaminations locales, 55 ont été enregistrées dans le caza de Aley, dont 38 à Choueifat-Amroussiyé, 24 dans celui de Baabda, dont 14 à Bourj el-Brajné, dans la banlieue sud de Beyrouth, 15 dans le caza de Saïda, 15 également à Beyrouth et 12 dans le caza du Metn. Soixante-quinze autre cas sont en cours d'investigation.

Au total, 4 555 personnes ont contracté le virus depuis février : 59 sont décédées, 1 761 se sont rétablies, et 2 735 sont toujours positives. Actuellement, 135 personnes sont encore hospitalisées, dont 31 aux soins intensifs.

Dans ce contexte de recrudescence des cas, le gouvernement avait décidé mardi de prolonger jusqu'au 30 août l'état de mobilisation générale, alors que celui-ci devait expirer le 2 août. Le cabinet a également annoncé le bouclage total du pays du 30 juillet au 3 août, puis du 6 au 10 août inclus, à l’exception de l’aéroport où l’arrivée de voyageurs sera restreinte. Les rassemblements sont également prohibés durant cette période. 

Dans ce contexte, le ministre de la Santé, Hamad Hassan, avait indiqué jeudi que l'augmentation du nombre de contaminations était prévue après l'ouverture de l'aéroport et qu'à la fin de la semaine prochaine, une décision sera prise, sur la base des statistiques. Il faudra alors décider de boucler le pays durant deux nouvelles semaines ou non, a ajouté le ministre. 

Lire aussi

L’issue la plus rapide pour sortir de la pandémie

Le gouvernement a en outre décidé de fermer jusqu’au 10 août prochain les pubs, les boîtes de nuit, les marchés populaires, les plages publiques, les piscines intérieures, les jardins publics, les salles de jeux en intérieur, les parcs d’attraction, ainsi que les théâtres et les cinémas. Dans les salles de sport, les entraînements en groupe seront interdits, alors que les machines resteront accessibles aux sportifs. L’ensemble des célébrations religieuses et des compétitions sportives sont annulées. Concernant les lieux de culte, les autorités "entreront en contact avec les dignitaires religieux pour leur fermeture".

En ce qui concerne les restaurants et cafés, le ministère du Tourisme a indiqué qu'ils seront fermés pendant la période de reconfinement en deux temps. En dehors de ces dix jours de reconfinement, ils sont appelés à fonctionner à 50 % de leur capacité et à ne pas proposer de narguilés. Les sites touristiques seront fermés du 30 juillet au 10 août prochain. Le ministère du Tourisme a toutefois fini par amender les mesures prises pour le fonctionnement des pâtisseries, confiseries et restaurants au cours des périodes de bouclage total. Ces modifications prévoient notamment l'autorisation des services de livraison à domicile, entre 6h et 20h. Par ailleurs, les personnes âgées de plus de 65 ans sont appelées à rester chez elles et à ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité.

Enfin, le ministre de l'Intérieur, Mohammad Fahmi, a annoncé jeudi que les célébrations de mariages prévues à l'avance pourront avoir lieu mardi 4 août et mercredi 5 août. Il rappelle toutefois qu'il faut respecter les règles de prévention et la distanciation sociale. Le taux d'occupation du site de la fête ne doit pas dépasser 50% de sa capacité. La Sûreté générale a pour sa part annoncé que la frontière entre le Liban et la Syrie sera ouverte les 4 et 6 août, entre 9h et 16h, afin de permettre aux Libanais de rentrer chez eux.


Au second jour d'un nouveau bouclage total du pays en deux temps, le Liban a enregistré deux décès supplémentaires et 224 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, selon le bilan du ministère de la Santé publié...

commentaires (4)

A quoi sert alors ce confinement en pointillé? Tant que la population n’adopte pas les gestes barrière, rien ne pourra arrêter l’épidémie et de grâce qu’on ne dise surtout pas que ce gouvernement a su juguler l’épidémie à ses débuts et qu’aujourd’hui il n’y est pour rien

Liberté de Penser

09 h 16, le 01 août 2020

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • A quoi sert alors ce confinement en pointillé? Tant que la population n’adopte pas les gestes barrière, rien ne pourra arrêter l’épidémie et de grâce qu’on ne dise surtout pas que ce gouvernement a su juguler l’épidémie à ses débuts et qu’aujourd’hui il n’y est pour rien

    Liberté de Penser

    09 h 16, le 01 août 2020

  • On peut aussi parler de l'indiscipline et du j'menfoutisme cronique d'une partie de la population de ce malheureux pays, et de son manque de civisme et de responsabilité envers les autres ! Et cela du plus petit citoyen...au plus haut-placé de nos soi-disant dirigeants ! Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 08, le 01 août 2020

  • On va nous habituer à ce drame sans issue proche.

    Chahine

    23 h 10, le 31 juillet 2020

  • TRES TRISTE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    21 h 30, le 31 juillet 2020