Environnement

L’Office des eaux du Litani met en garde contre la consommation des poissons pêchés dans le lac du Qaraoun

L’Office national des eaux du Litani a mis en garde hier contre l’achat « de poissons d’eau douce et de carpes pêchés dans le lac du Qaraoun et vendus dans la Békaa, au marché aux poissons de La Quarantaine et au marché de Sabra », sachant que près de « deux tonnes sont pêchées au quotidien ».

Dans un communiqué, l’Office national des eaux du Litani a expliqué que ces poissons, vendus pour qu’ils soient mangés crus, ne peuvent pas être consommés en raison de la pollution du lac dans lequel les égouts des villages environnants continuent à être déversés. L’administration a souligné que « des mesures sont prises au quotidien pour y empêcher la pêche » et qu’elle confisque « les produits utilisés ainsi que les filets de pêche ».

L’Office rappelle qu’il a déjà pris les mesures administratives et judiciaires nécessaires, mais qu’aucune action n’a été entreprise à ce jour. Et d’appeler les forces de sécurité à protéger la santé des Libanais et à interdire la pêche dans le lac.



L’Office national des eaux du Litani a mis en garde hier contre l’achat « de poissons d’eau douce et de carpes pêchés dans le lac du Qaraoun et vendus dans la Békaa, au marché aux poissons de La Quarantaine et au marché de Sabra », sachant que près de « deux tonnes sont pêchées au quotidien ».

Dans un communiqué, l’Office national des eaux du...

commentaires (0)

Commentaires (0)