Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Un procès opposant Riad Salamé à des activistes commencera le 14 octobre

Le gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé. Photo d'archives AFP

La juge unique de la cour pénale de Beyrouth, Lara Abdel Samad, a fixé au 14 octobre prochain le début du procès opposant un groupe d'activistes et plusieurs avocats au gouverneur de la Banque centrale du Liban (BDL), Riad Salamé, accusé de corruption.

La plainte contre M. Salamé avait été déposée par le groupe "Le peuple veut la réforme du régime" et les avocats Haytham Azzo, Hassan Bazzi, Jad Tohmé, Joseph Wannis, Pierre Gemayel, Françoise Kamel et Bassel Abbas. 

Le patron de la BDL sera notamment jugé pour avoir affaibli la monnaie nationale, porté atteinte à la confiance dans les finances publiques ainsi que pour détournement de fonds publics.

Riad Salamé est l'une des cibles principales du mouvement de contestation lancé le 17 octobre au Liban, et qui veut la chute des dirigeants, accusés de corruption, de clientélisme et d'incompétence. M. Salamé est également pointé du doigt alors que le pays traverse sa pire crise économique et financière de ces 30 dernières années, marquée notamment par une chute impressionnante du taux de la livre libanaise par rapport au dollar. 





La juge unique de la cour pénale de Beyrouth, Lara Abdel Samad, a fixé au 14 octobre prochain le début du procès opposant un groupe d'activistes et plusieurs avocats au gouverneur de la Banque centrale du Liban (BDL), Riad Salamé, accusé de corruption.La plainte contre M. Salamé avait été déposée par le groupe "Le peuple veut la réforme du régime" et les avocats Haytham Azzo, Hassan...