Liban

Un conseiller de Hariri dément les rumeurs sur une réconciliation avec Bassil

L'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri (à dr.), recevant en décembre 2018 à la Maison du Centre le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil. Photo d’archives

Le conseiller médias de l'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri a démenti samedi les rumeurs autour d'une réconciliation entre le leader sunnite et le chef du Courant patriotique, Gebran Bassil.

Sur Twitter, Hussein Wajeh a démenti un article de presse intitulé "Une réconciliation entre Hariri et Bassil ?". "L'article en question est totalement infondé. Cela (une réconciliation avec Gebran Bassil, NDLR) n'est pas à l'ordre du jour de Saad Hariri", a affirmé son conseiller.

Après avoir scellé une entente avec le CPL fondé par le chef de l'Etat, Michel Aoun, Saad Hariri, qui dirigeait le gouvernement avant sa démission sous la pression de la révolte populaire du 17 octobre 2019, entretient des liens houleux avec le CPL de M. Bassil, ainsi qu'avec la présidence de la République. Le Courant du Futur et le CPL s'échangent depuis les critiques et les accusations de manière fréquente. Récemment, Saad Hariri avait accusé Gebran Bassil de vouloir mettre la main sur le pays. Le Courant du Futur reproche, lui, au chef de l'Etat, de vouloir s'approprier les prérogatives de la présidence du gouvernement, des accusations dont le président Aoun se défend.


Le conseiller médias de l'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri a démenti samedi les rumeurs autour d'une réconciliation entre le leader sunnite et le chef du Courant patriotique, Gebran Bassil.

Sur Twitter, Hussein Wajeh a démenti un article de presse intitulé "Une réconciliation entre Hariri et Bassil ?". "L'article en question est totalement infondé. Cela (une...