Économie

Mise au point

L’article paru hier dans nos pages intitulé « Kaak Abou Arab ferme ses portes jusqu’à nouvel ordre » a été modifié mercredi sur notre site web, peu après le bouclage de l’édition papier. En effet, Abou Arab, la chaîne de boulangeries locales spécialisées dans les kaaks, a affirmé tard mercredi soir à L’Orient-Le Jour qu’elle hésitait finalement à fermer ses portes « jusqu’à nouvel ordre » après l’avoir sérieusement envisagé, face à la grave crise que traverse le pays. Comme nous l’avons précisé sur le site, la chaîne a expliqué avoir changé d’avis en raison de la « baisse » relative du taux de change, qui tourne autour des 4 000 livres pour un dollar sur le marché noir, et de l’annonce par la Banque du Liban (BDL) de subventions des denrées alimentaires à travers la circulaire n°557 publiée le même jour.



L’article paru hier dans nos pages intitulé « Kaak Abou Arab ferme ses portes jusqu’à nouvel ordre » a été modifié mercredi sur notre site web, peu après le bouclage de l’édition papier. En effet, Abou Arab, la chaîne de boulangeries locales spécialisées dans les kaaks, a affirmé tard mercredi soir à L’Orient-Le Jour qu’elle hésitait finalement à fermer ses...

commentaires (0)

Commentaires (0)