Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Mandat d'arrêt émis contre le responsable des opérations monétaires à la BDL

Une femme passant devant le siège de la Banque du Liban, à Beyrouth, le 5 mai 2020. Photo d'illustration REUTERS/Aziz Taher

Le premier juge d'instruction de Beyrouth par intérim, Charbel Abou Samra, a émis mercredi un mandat d'arrêt contre le directeur des opérations monétaires de la Banque du Liban (BDL), Mazen Hamdane, inculpé lundi pour manipulation du taux de change dans un Liban en plein crise économique et financière.

Lundi, le parquet libanais avait inculpé M. Hamdane pour manipulation de la monnaie nationale et atteinte à la stabilité de la livre, à travers des achats directs de dollars auprès des changeurs, dans la première mise en cause de ce genre d'un responsable de la BDL, dans un contexte de tensions croissantes et inédites entre le gouvernement et le gouverneur de la BDL, Riad Salamé, en poste depuis 1993. Le directeur des opérations monétaires avait été arrêté jeudi dernier par les forces de l'ordre. Le lendemain, l'institution avait nié dans un communiqué "toute manipulation du marché des changes" à travers ses opérations. 

Le juge Abou Samra a par ailleurs émis un second mandat d'arrêt contre l'agent de change W.S., dans le cadre des procédures judiciaires lancées par le procureur général financier Ali Ibrahim, pour avoir enfreint la loi en matière de change et blanchiment d'argent. Il a encore émis un mandat d'arrêt par contumace contre A.M., également agent de change. Le magistrat a en outre relâché plusieurs changeurs arrêtés au cours des dernières semaines, contre le versement de cautions entre 10 et 5 millions de livres.

Plus tôt dans la journée, le juge Ibrahim avait ordonné l'arrestation du vice-président du syndicat des agents de change. 


Le premier juge d'instruction de Beyrouth par intérim, Charbel Abou Samra, a émis mercredi un mandat d'arrêt contre le directeur des opérations monétaires de la Banque du Liban (BDL), Mazen Hamdane, inculpé lundi pour manipulation du taux de change dans un Liban en plein crise économique et financière. Lundi, le parquet libanais avait inculpé M. Hamdane pour manipulation de la monnaie...