Courses auto

À Darlington, la Nascar remporte une première manche contre le coronavirus

Sur l’ovale de Darlington, plus ancien circuit du championnat actuel de la Nascar, Kevin Harvick a décroché à huis clos la 50e victoire de sa carrière, accompagnée par « un silence de mort », a-t-il commenté. Jared C. Tilton/Getty Images/AFP

L’événement était attendu et si à l’arrivée Kevin Harvick (Stewart-Haas/Ford) s’est imposé à Darlington (Caroline du Sud), c’est la Nascar qui a remporté une victoire symbolique pour le sport américain contre le coronavirus, avec cette course organisée à huis clos sans incident.

La reprise de cette populaire compétition automobile marquait officiellement le retour du sport professionnel aux États-Unis, plus de deux mois après sa mise sous cloche imposée par la pandémie de Covid-19. C’est sur l’ovale de Darlington, le plus ancien circuit du championnat actuel, que s’est déroulé ce retour concluant pour la Nascar, qui avait décidé de baptiser la course The Real Heroes 400 (les 400 miles des vrais héros) en hommage aux personnels de santé en lutte contre la pandémie. Ainsi, sur chaque voiture, ce n’était pas les noms des pilotes qui étaient visibles, mais ceux de certains de ces employés dans tout le pays. « Merci à vous les héros des services de santé qui êtes en première ligne », pouvait-on également lire sur le capot de la Toyota de Daniel Suarez.

Quelque 900 personnes étaient présentes sur le site, évidé de ses 63 000 spectateurs habituels. Soit le personnel essentiel à la tenue de la course (officiels de l’instance, de la course, quelques médias, etc.), chaque écurie étant autorisée à s’y présenter avec 16 membres – dont le pilote. À leur arrivée, tous se sont fait prendre la température. Des pancartes accrochées dans les garages leur ont rappelé les précautions à prendre : porter un masque, se laver les mains, éviter les poignées de main, pratiquer la distanciation sociale. Hormis quelques sorties de route, la course, à laquelle a pris part Ryan Newman (15e) trois mois après s’être blessé à la tête lors de son accident très spectaculaire au cours de la manche des Daytona 500, s’est déroulée sans encombre. Kevin Harvick a ainsi décroché la 50e victoire de sa carrière, accompagnée par « un silence de mort », a-t-il commenté, masque noir sur la moitié de son visage, en regardant les tribunes vides, confiant éprouver une sensation « bizarre ».

Demain mercredi, Darlington accueillera une nouvelle course de la saison, avant deux autres à Charlotte le week-end prochain. L’occasion pour le championnat IndyCar, qui reprendra à huis clos en juin, ainsi que la F1 et le MotoGP d’être confortés dans leur espoir de reprendre de la même façon au mois de juillet.

Source : AFP


L’événement était attendu et si à l’arrivée Kevin Harvick (Stewart-Haas/Ford) s’est imposé à Darlington (Caroline du Sud), c’est la Nascar qui a remporté une victoire symbolique pour le sport américain contre le coronavirus, avec cette course organisée à huis clos sans incident.

La reprise de cette populaire compétition automobile marquait officiellement le retour du...

commentaires (0)

Commentaires (0)