Rechercher
Rechercher

Coronavirus

Quatre nouveaux cas, dont un parmi les Libanais rapatriés, et aucun nouveau décès

Le ministère de la Santé a effectué des tests PCR aléatoires dans plusieurs localités du sud du pays, ainsi que dans le camp de réfugiés palestiniens de Aïn el-Héloué.

Un jeune garçon aide sa mère à attacher un masque de protection, à Saïda, dans le sud du pays. Ali Hashisho/Reuters

Le Liban a enregistré quatre cas supplémentaires de contamination au Covid-19 hier, dont un parmi les expatriés rentrés au pays mardi, selon le dernier bilan fourni par le ministère de la Santé. Aucun nouveau décès n’est à déplorer, à l’heure où le pays a lancé en début de semaine la première étape du déconfinement progressif mis en place par les autorités. Au total, 24 décès ont été recensés sur le bilan total de 721 cas depuis l’apparition de la pandémie au Liban, le 21 février. Actuellement, 547 personnes sont toujours positives au Covid-19, dont 44 sont dans un état critique. Par ailleurs, cinq personnes ont été déclarées guéries du virus depuis hier, pour un total de 150 cas de rémissions avérées.

Lire aussi

Iman Shankiti, responsable de l'OMS, à « L’OLJ » : Le Liban n’a pas encore atteint le pic du Covid-19

La première phase de déconfinement s’accompagne d’un véritable regain du mouvement de contestation, alors que le pays a connu ces trois derniers jours une série de manifestations à travers le territoire, notamment à Tripoli et à Saïda. Ce qui n’a pas empêché l’organisation hier, par le ministère de la Santé, de tests PCR aléatoires à Nabatiyé, Sarafand ou Iqlim el-Touffah, dans le sud du pays. Une équipe médicale de l’hôpital public de Saïda a pour sa part effectué des tests aléatoires auprès d’un échantillon d’habitants du camp de réfugiés palestiniens de Aïn el-Héloué, pour la première fois. D’autres tests avaient été menés par le ministère ces derniers jours dans différentes régions du pays.

« Ne pas prendre la pandémie à la légère »

Dans des déclarations à la presse hier, le ministre de la Santé, Hamad Hassan, a estimé que « le plan de retour à la normale doit être fluide et flexible ». Le ministre s’est également prononcé sur la crise économique et sociale qui frappe le pays. S’adressant aux manifestants, Hamad Hassan a déclaré : « Nous soulignons que leurs demandes sont justes et expriment leur douleur, mais il ne faut pas prendre la pandémie à la légère. »

Même son de cloche du côté du président de l’ordre des médecins à Beyrouth, Charaf Abou Charaf, qui a appelé hier à la vigilance, à l’heure où les protestataires réinvestissent les rues et où plusieurs commerces ont rouvert leurs portes. « Nous devons prendre des précautions et éviter les attroupements. Si le virus se propage à nouveau et de manière rapide, nous ne pourrons pas y faire face », a mis en garde le Dr Abou Charaf dans un communiqué.

Lire aussi

Le rapatriement des Libanais à partir des États-Unis ne se fera qu’au compte-gouttes

Par ailleurs, un homme d’origine libanaise est décédé mardi du Covid-19 à Rio de Janeiro, au Brésil, a annoncé sur les réseaux sociaux la paroisse grecque-orthodoxe de la grande ville brésilienne. Le défunt, Badih Salim Chraoui, était originaire de Charbila, au Akkar. Concernant une infection au coronavirus survenue dernièrement dans les rangs de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), et rapportée par L’OLJ cette semaine, la Finul a clarifié que le militaire infecté est désormais guéri. « Le Casque bleu de l’Onust (Organisme des Nations unies chargé de la surveillance de la trêve ) a été testé positif le 23 mars 2020. Deux semaines plus tard, il a été testé deux fois et les résultats ont été négatifs. À l’heure actuelle, nous n’avons aucun cas de Covid-19 au sein de la Finul. Le soldat de la paix était déjà en quarantaine lorsque le test a été effectué, et a ensuite été mis à l’isolement, conformément aux procédures et directives standard de la Finul et de l’OMS. Notre protocole strict a bien fonctionné et nous continuerons de le respecter et de l’ajuster au besoin », a déclaré la Finul hier à L’OLJ.



Le Liban a enregistré quatre cas supplémentaires de contamination au Covid-19 hier, dont un parmi les expatriés rentrés au pays mardi, selon le dernier bilan fourni par le ministère de la Santé. Aucun nouveau décès n’est à déplorer, à l’heure où le pays a lancé en début de semaine la première étape du déconfinement progressif mis en place par les autorités. Au total, 24...

commentaires (1)

ESPERONS QUE CA CONTINUE COMME CA ET S,AMELIORE JUSQU,A AVOIR ZERO DE NOUVEAU CAS.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

09 h 38, le 30 avril 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • ESPERONS QUE CA CONTINUE COMME CA ET S,AMELIORE JUSQU,A AVOIR ZERO DE NOUVEAU CAS.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 38, le 30 avril 2020