Auto

Brèves

Pollution

Après le confinement, tous à vélo ?

Plusieurs villes en France veulent privilégier le vélo dans les déplacements en sortie de confinement pour éviter un report massif sur la voiture et une forte pollution de l’air, soupçonnée d’aggraver les risques liés au nouveau coronavirus. Avec le confinement, le trafic automobile s’est réduit comme peau de chagrin. Bogota, Berlin, Oakland ou encore New York en ont profité pour aménager des pistes cyclables provisoires, fermer des axes au trafic motorisé non résidentiel ou encourager leurs habitants à se déplacer en petite reine pour respecter la distanciation sociale. Et plusieurs agglomérations françaises veulent suivre leur exemple pour l’après-confinement : Paris, Lyon, Grenoble, Montpellier ou Rennes prévoient ainsi d’accélérer leurs plans vélo. « Les gens vont avoir psychologiquement du mal à s’agglutiner dans les trams, bus ou métros » par crainte de transmission du virus, relève Pierre Serne, président du Club des villes cyclables.

Et le recours à la voiture individuelle serait une mauvaise solution, créant une congestion des villes et relançant la pollution atmosphérique.

Ferrari

Les ventes au plus haut malgré le Covid-19

Les commandes de bolides de luxe Ferrari sont au plus haut, malgré la crise planétaire liée au Covid-19, a indiqué le patron du constructeur italien, Louis Camilleri. Les cinq nouveaux modèles présentés par Ferrari en 2019 « ont reçu une réponse enthousiaste du marché » et « soutiennent notre portefeuille de commandes pour 2020, qui reste plus fort que jamais », a-t-il déclaré. « Personne ne sait quand il y aura la fin » de la situation d’urgence liée au nouveau coronavirus, « mais l’important est d’être prêts et Ferrari est prêt pour la reprise » de la production, a-t-il ajouté. Il a souligné que « les résultats record de 2019 ont mis (le groupe) en position pour affronter le futur ». Le groupe doit publier le 4 mai ses résultats trimestriels. C’est ce jour-là que pourrait aussi repartir la production sur le site de Maranello, dans la région d’Émilie-Romagne, si les autorités italiennes l’autorisent. En attendant, le constructeur italien s’est lancé dans la production de valves pour respirateurs, afin de participer à l’effort collectif de lutte contre la pandémie de Covid-19.


Pollution

Après le confinement, tous à vélo ?

Plusieurs villes en France veulent privilégier le vélo dans les déplacements en sortie de confinement pour éviter un report massif sur la voiture et une forte pollution de l’air, soupçonnée d’aggraver les risques liés au nouveau coronavirus. Avec le confinement, le trafic automobile s’est réduit comme...

commentaires (0)

Commentaires (0)