X

Moyen Orient et Monde

Face au coronavirus, les Turcs s’en remettent à l’eau de Cologne

Société
OLJ/Fulya OZERKAN/AFP
25/03/2020

En Turquie, l’eau de Cologne a toujours fait partie du quotidien, symbole d’hospitalité et de bonne hygiène : on s’en asperge les mains ou le visage chez le coiffeur, au restaurant ou dans le bus.

Mais depuis l’émergence de la pandémie de nouveau coronavirus, ce produit a pris une autre dimension : convaincus que l’eau de Cologne – qui n’a rien à voir avec la ville allemande du même nom, mais désigne un extrait contenant bien moins d’essences qu’un parfum – offre une protection efficace, les Turcs ont dévalisé les boutiques et les producteurs n’arrivent plus à répondre à la demande.

Selon un sondage de l’institut turc Ipsos publié cette semaine, 88 % des Turcs utilisent des désinfectants ou de l’eau de Cologne pour se protéger contre le virus.

Début mars, alors que l’épidémie prenait de l’ampleur, de longues files d’attente se sont formées devant les boutiques d’eau de Cologne dans le Bazar aux épices, dans le quartier historique d’Eminönü à Istanbul. Aujourd’hui, des pancartes annoncent aux clients : « Stock épuisé. »

Un porte-parole d’Eyüp Sabri Tuncer, l’un des principaux producteurs du précieux liquide en Turquie, explique que le groupe a « reçu des dizaines de milliers de commandes en ligne en peu de temps ». « Nous avons dû suspendre temporairement les commandes », indique ce porte-parole, Atilla Ariman, ajoutant toutefois que celles-ci reprendraient bientôt.

Alors que la Turquie est désormais elle aussi touchée par le coronavirus avec 1 259 cas, dont 37 mortels selon le dernier bilan publié dimanche, l’eau de Cologne est en première ligne dans la lutte contre la maladie.

Traditionnellement, l’eau de Cologne est utilisée en Turquie en guise de bienvenue. On en offre par exemple lorsqu’on reçoit des invités à la maison, puis on range la bouteille dans un placard. Désormais, dans le taxi, dans le métro ou dans la rue, des Turcs sortent des bouteilles d’eau de Cologne de leur sac pour s’en verser de généreuses quantités sur les mains.


(Lire aussi : Coronavirus : l'Iran s'apprête à interdire la circulation entre les villes)


Distributions

Le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, a lui aussi recommandé l’utilisation de l’eau de Cologne comme alternative au gel hydro-alcoolique, une déclaration qui a provoqué une explosion de la demande. « Avant, j’utilisais de l’eau de Cologne en moyenne deux fois par jour. Mais depuis que l’épidémie de coronavirus a commencé, j’en utilise trois fois plus », indique Ilyas Göçdü, un Stambouliote. « Je pense que c’est efficace car cela contient de l’alcool. Mais c’est plus difficile d’en trouver aujourd’hui », ajoute-t-il.

En annonçant une série de mesures visant à lutter contre l’épidémie la semaine dernière, le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que des bouteilles d’eau de Cologne seraient distribuées avec des masques aux personnes âgées de plus de 65 ans. Et les médias turcs ont rapporté qu’à Izmir (nord-ouest de la Turquie), une association a décidé de distribuer du pain et de l’eau de Cologne aux personnes âgées jusqu’à la fin de l’épidémie.

(Lire aussi : « Crier victoire trop vite, face au coronavirus, est irresponsable »)

Puissant solvant

L’explosion de la demande a provoqué une hausse des prix et l’émergence d’un marché noir. Les autorités turques ont indiqué la semaine dernière qu’elles étaient parvenues à un accord avec les principaux producteurs d’eau de Cologne pour stabiliser les prix de vente.

Mais l’eau de Cologne est-elle réellement efficace pour se prémunir du Covid-19 ? Le professeur Bülent Ertugrul, membre de la Société turque de microbiologie clinique et des maladies infectieuses, souligne que l’alcool contenu dans l’eau de Cologne peut détruire le coronavirus en s’attaquant à l’enveloppe virale. « Comme l’alcool est un puissant solvant, il détruit la membrane lipidique », explique-t-il. Il rappelle que le moyen le plus efficace de se protéger est de se laver les mains après tout contact avec le monde extérieur. « Si vous n’avez pas de savon ni d’eau à disposition, une solution contenant au moins 60 % d’alcool peut aider », dit-il. « L’eau de Cologne contient en moyenne 70 % d’alcool. C’est donc une solution de lavage des mains efficace contre le Covid-19 », ajoute-t-il.



Lire aussi

Le coronavirus a fait plus de morts en Espagne qu'en Chine et menace "l'humanité entière"

Le coronavirus assombrit un peu plus le tableau au Moyen-Orient

En Italie, le timide optimisme des scientifiques qui espèrent la fin du cauchemar


À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET AU RAKI ( L,ARAK ) !

Tabet Ibrahim

excellente coutume

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants