Rechercher
Rechercher

À La Une - Conflit

Un Syrien pro-Hezbollah tué par un tir de drone israélien

"Imad Tawil originaire du village de Hadar, (...) était en lien avec le Hezbollah et un de ses sympathisants, mais n'occupait pas un poste à responsabilité" au sein du mouvement, affirme une source locale.

La frontière syrienne, au niveau de Qouneitra, vue depuis le plateau du Golan occupé par Israël, le 24 février 2020. Photo AFP / JALAA MAREY

Un Syrien membre d'un groupe lié au Hezbollah libanais a été tué jeudi par un tir de drone israélien dans la province de Qouneitra, dans le sud de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Un drone israélien a visé une voiture dans le sud du village de Hadar" dans la province de Qouneitra, entraînant la mort d'un membre de la "résistance syrienne pour la libération du Golan", a indiqué à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Ce groupe a été créé il y a plus de six ans par le Hezbollah pour lancer des opérations dans le plateau du Golan, situé dans la province de Qouneitra, dont la majeure partie est occupée et annexée par Israël. Il était dirigé par Samir Kantar, membre du Hezbollah, jusqu'à son assassinat en décembre 2015 près de Damas, imputé alors à Israël par le mouvement chiite.

Israël n'a pas revendiqué la frappe de jeudi, qui a visé "un Syrien du nom de Imad Tawil originaire du village de Hadar", a indiqué une source locale à l'AFP, sous couvert d'anonymat. "Il était en lien avec le Hezbollah et un de ses sympathisants, mais n'occupait pas un poste à responsabilité" au sein du mouvement, a-t-elle ajouté.
L'agence officielle Sana a rapporté de son côté la mort d'"un civil" après une frappe menée par un "drone israélien ayant visé sa voiture dans la ville de Hadar".

Le Hezbollah, appuyé par l'Iran, combat en Syrie au côté du régime de Bachar el-Assad depuis 2013.

Depuis le début du conflit syrien en 2011, Israël a mené des centaines de frappes contre des positions militaires du pouvoir de Bachar el-Assad, mais aussi contre ses alliés, l'Iran et le Hezbollah, deux grands ennemis de l'Etat hébreu.
Dans la nuit de dimanche à lundi, six combattants pro-iraniens, dont deux du Jihad islamique, ont été tués dans des frappes israéliennes près de Damas, selon l'OSDH.

Déclenchée en mars 2011 avec la répression de manifestations prodémocratie par le régime, la guerre en Syrie n'a eu de cesse de se complexifier au fil des ans. Le conflit a fait plus de 380.000 morts et déplacé des millions personnes.

Un Syrien membre d'un groupe lié au Hezbollah libanais a été tué jeudi par un tir de drone israélien dans la province de Qouneitra, dans le sud de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH)."Un drone israélien a visé une voiture dans le sud du village de Hadar" dans la province de Qouneitra, entraînant la mort d'un membre de la "résistance syrienne pour la...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut