Rechercher
Rechercher

Économie - Contrôle des capitaux

L’officialisation des restrictions bancaires remise à la semaine prochaine ?

Plusieurs sources concordantes ont fait savoir à L’Orient-Le Jour que la publication par la Banque du Liban (BDL) de la circulaire devant officialiser toute une série de mesures de contrôle de capitaux que les banques prévoient de mettre en place pendant une période déterminée dans le contexte de crise actuelle ne pourrait être publiée qu’après la séance parlementaire de mardi prochain.

« Le gouverneur de la BDL, Riad Salamé, devrait attendre que le nouvel exécutif formé il y a deux semaines par Hassane Diab obtienne la confiance du Parlement avant de publier le texte, qui a été élaboré dans le sillage des consultations qui ont eu lieu la semaine dernière entre la Banque centrale et l’Association des banques », a précisé une des sources. Une autre a assuré que la BDL voulait avoir l’assurance qu’un projet de loi légitimant ces mesures sera rapidement voté. Hier, des copies du brouillon d’un projet de circulaire et d’un projet de loi accordant des prérogatives exceptionnelles et temporaires au gouverneur de la Banque centrale ont été partagées sur Twitter. Selon les sources contactées, rien ne permet d’indiquer que ces deux textes ne seront pas modifiés avant d’être adoptés.

Face à la dégradation de la situation économique et financière, les banques ont commencé à adopter de façon informelle depuis fin août dernier des mesures de contrôle de capitaux. Illégales et resserrées depuis le début du mois, ces mesures sont très mal vécues par les clients des banques.


Plusieurs sources concordantes ont fait savoir à L’Orient-Le Jour que la publication par la Banque du Liban (BDL) de la circulaire devant officialiser toute une série de mesures de contrôle de capitaux que les banques prévoient de mettre en place pendant une période déterminée dans le contexte de crise actuelle ne pourrait être publiée qu’après la séance parlementaire de mardi...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut