X

À La Une

A Broummana, une cliente prépare son tabboulé à la banque, en attendant son tour...

Insolite

"J'attends depuis deux heures et le persil se gâtait dans la voiture, au soleil. Alors je le prépare ici", explique-t-elle sur une vidéo circulant sur les réseaux sociaux.

OLJ
19/11/2019

La réouverture des banques aujourd'hui, à travers le Liban, après plusieurs jours de fermeture, s'est accompagnée, sans surprise, de longues files d'attente dans plusieurs branches.

Dans une branche de Bank Audi à Broummana, une cliente a décidé de mettre à profit ce temps d'attente pour... préparer son tabboulé. Assise sur un siège de l'établissement bancaire, elle a donc commencé à équeuter son persil. "J'attends depuis deux heures et le persil se gâtait dans la voiture, au soleil. Alors je le prépare ici", explique-t-elle sur une vidéo circulant sur les réseaux sociaux.



Les banques avaient fermé, dès le 18 octobre, au lendemain du début du mouvement de protestation, pour ne rouvrir que le 31 octobre. Puis elles avaient de nouveau fermé le 9 novembre, pour ne rouvrir qu'aujourd'hui. En l'absence de contrôle officiel des capitaux, l’Association des banques du Liban (ABL) a annoncé, en début de semaine, une uniformisation des mesures bancaires restrictives mises en place par les banques. Une décision qui semble avoir rassuré les établissements bancaires et leurs employés, puisqu’ils ont décidé de rouvrir leurs portes à leurs clients.

La semaine dernière, les employés de banques avaient décidé d’entamer une grève illimitée, exigeant des autorités compétentes d’assurer leur sécurité et de mettre en place des mesures bancaires "claires" leur permettant de répondre aux demandes des clients.

Comme c’était déjà le cas depuis le début des manifestations, les transferts vers l’étranger ne seront autorisés que dans le but de "couvrir les dépenses personnelles urgentes", a indiqué l’ABL. Selon une source bancaire, la définition du caractère d’urgence sera définie au cas par cas à travers l’historique de chaque client, qu’il s’agisse de virements pour payer les frais d’un enfant scolarisé à l’étranger, pour régler des loyers ou encore pour assurer des dépenses médicales. Les banques n’imposeront aucune restriction visant les chèques, les virements et les paiements par carte sur le territoire, qu’ils soient effectués en livres ou en dollars, mais les chèques libellés en monnaie étrangère peuvent être uniquement décaissés dans un compte bancaire, toujours selon les directives de l’ABL. Tandis que pour les cartes utilisées à l’extérieur du pays, cela dépend des relations interbancaires. En revanche, l’ABL a décidé de plafonner les retraits en dollars à 1 000 dollars par semaine, tandis que ceux en livres restent illimités. Enfin, les entreprises qui possèdent des facilités bancaires au Liban connaîtront les mêmes restrictions qu’avant le début des manifestations. En outre, l’ABL encourage les clients à utiliser leurs cartes bancaires, en particulier en livres, pour répondre à leurs besoins de liquidité.

Soulignant que ces mesures ont été adoptées "après consultation de la Banque du Liban", l’ABL a précisé que celles-ci étaient temporaires et avaient pour but de "faciliter et d’uniformiser" le travail des employés de banques. Elle précise également qu’il ne s’agit pas là d’un contrôle des capitaux, ces mesures n’étant prises que pour "préserver les intérêts des clients et du secteur bancaire".


Lire aussi
Situation financière au Liban : les agences de notation n’y croient presque plus

Les conditions de la communauté internationale pour sauver le Liban de la faillite


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Liberté de Penser

Il faut faire confiance en la sagesse des dirigeants des banques au Liban qui font preuve de beaucoup d’intelligence afin de sauver ce qui reste de l’économie du pays. De même la compréhension de la majorité des clients prouve une fois de plus que le peuple libanais est tout aussi mûr. Critiquer ces mesures ou les traiter d’illégales, c’est jeter de l’huile sur le feu sans doute pour des raisons de frustration personnelle

Agenor

Liban, je t'aime.

LA VERITE

Nous savons tous que cet arrangement fait par les banques est illegal si une loi n'est pas vote par le parlement en ce sens
meme BDL ne put pas l'imposer au peuple

c'est comme si les supermarkets qui doivent de l'argent a leurs fournisseurs se mettent d'accord pour ne payer que 1000 dollars par semaines a leurs fournisseurs meme si ils doivent des centaines de milliers
Ils seraient mis en faillitte le lendemain

Qu'une seule personne porte plainte contre la non disposition de son argent et la banque devra etre , de par la loi , mise en faillitte

Si un resident aux Etats Unis ou en France ou en Europe se voit refuser un transfer de son argent en totalite ( si il n'est pas bloque a terme fixe ) il peut porte plainte aux Etats Unis ou en Europe et le juge dans ces pays jugera contre la banque et la mettra immediatement en faillitte

IL FAUT UNE LOI POUR CELA PAS UN ACCORD ENTRE BANQUIERS

SI CELA N'EST PAS LA VERITE QU'ON ME DONNE L'ARTICLE DE LOI QUI PERMET AUX BANQUES D'AGIR COMME CELA
LE PRESIDENT DE L'ORDRE DES AVOCATS PEUT IL ME CONTREDIRE?

Marionet

Géniaaaale! Elle aura même le temps de le manger.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ELLE VA LE MANGER AUSSI AVANT QU,ARRIVE SON TOUR.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PAUVRES LIBANAISES ER LIBANAIS. TOUT CE QUE VOUS SOUFFREZ VIENT DE LA PRESENCE DES DEUX MILICES IRANIENNES SUR LE SOL LIBANAIS.

Bustros Mitri

A quand la Hrissé ?

Eddy

Et pourquoi pas, de tout facon l'odeur du persil est agreable, et elle joint l'utile à l'agreable.
Et pense vu le temps passé elle pourrait aussi preparer une pizza :)

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le CPL songe sérieusement à rester en dehors du prochain gouvernement

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants