Liban

"Dégage Safadi", crient des manifestants devant la maison de l'ancien ministre à Tripoli

Quelques heures après l'annonce d'une entente du Courant patriotique libre, d'Amal, du Hezbollah, et du courant du Futur sur une désignation de Mohammad Safadi en tant que prochain Premier ministre, des manifestants commençaient déjà à se rassembler, jeudi dans la nuit, devant la maison de M. Safadi à Tripoli, criant "Dégage Safadi!".

L'armée s'est massivement déployée.

Plus de deux semaines après la démission de Saad Hariri, le courant du Futur, le Hezbollah, Amal et le Courant patriotique libre (CPL) sont en effet parvenus à une entente pour désigner Mohammad Safadi en tant que Premier ministre, ont indiqué des sources à L'Orient-Le Jour tard en soirée. M. Safadi a été ministre des Finances (entre 2011 et 2014) et député de Tripoli.

Cette entente intervient après une réunion nocturne à la Maison du Centre entre le Premier ministre démissionnaire, le bras droit du secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, Hussein Khalil, et le ministre sortant affilié au mouvement Amal, Ali Hassan Khalil.

Le président Michel Aoun avait affirmé jeudi que le nouveau gouvernement pourrait être formé "dans les jours à venir", soulignant que les revendications des Libanais, qui manifestent depuis 29 jours pour réclamer, entre autres, la lutte contre la corruption et le départ de la classe politique, feront partie des "premiers objectifs" du futur cabinet. 




Quelques heures après l'annonce d'une entente du Courant patriotique libre, d'Amal, du Hezbollah, et du courant du Futur sur une désignation de Mohammad Safadi en tant que prochain Premier ministre, des manifestants commençaient déjà à...