Liban

Liban : les écoles catholiques appellent à reprendre les cours vendredi

Les écoles catholiques du Liban ont appelé jeudi les écoles et universités à rouvrir leurs portes vendredi, après avoir observé deux journées de fermeture mercredi et jeudi, aux 28e et 29e jours de la révolte populaire contre la classe dirigeante. Dans un communiqué, le secrétariat des écoles catholiques a dans le même temps appelé les établissements scolaires à prendre en considération les situations qui pourraient les empêcher d'accomplir leur devoir pour une raison ou pour une autre et à préserver la sécurité des écoliers et du personnel.

Alors que le mouvement de contestation inédit lancé le 17 octobre réclame le départ de l'ensemble de la classe politique, jugée corrompue et inapte, le président de la République Michel Aoun a déclaré mardi que ceux qui estiment qu'aucun des dirigeants politiques n'est décent, doivent "émigrer". Ses propos avaient mis le feu aux poudres dans la rue, et la majorité des routes ont de nouveau été bloquées. La mort de Ala' Abou Fakhr, tué mardi soir par balles à Khaldé, a également aiguisé les tensions.




Les écoles catholiques du Liban ont appelé jeudi les écoles et universités à rouvrir leurs portes vendredi, après avoir observé deux journées de fermeture mercredi et jeudi, aux 28e et 29e jours de la révolte populaire contre la classe dirigeante. Dans un communiqué, le secrétariat des écoles catholiques a dans le même temps appelé les établissements scolaires à prendre en...