X

Moyen Orient et Monde

Le juriste Kais Saied élu président avec plus de 75 % des voix

Tunisie
OLJ
14/10/2019

Le constitutionnaliste Kais Saied a remporté la présidentielle tunisienne avec 76,9 % des voix, a annoncé la chaîne publique Wataniya, selon un sondage sortie des urnes qui confirme les résultats divulgués un peu plus tôt par un autre institut. Selon le sondage de Sigma Conseil diffusé par la Wataniya, M. Saied, 61 ans, devance de plus de 50 points son adversaire Nabil Karoui, homme d’affaires poursuivi pour fraude fiscale, qui a obtenu 23,11 %. La publication de ce sondage a déclenché des cris de joie parmi les partisans de Kais Saied, rassemblés dans un hôtel de Tunis, selon une journaliste de l’AFP. Les résultats officiels seront connus aujourd’hui. Mais les estimations fournis par la Wataniya confirment un premier sondage publié peu auparavant par l’institut Emrhod, selon lequel M. Saied, 61 ans, a obtenu 72,5 % des suffrages, contre 27,5 % seulement à son adversaire. Tout juste après ce premier sondage, des partisans de l’universitaire avaient déjà laissé éclater leur joie sur l’avenue Bourguiba, au cœur de la capitale, à coups de klaxons. L’hymne national et les youyous y résonnent sans discontinuer. « Kais Saied, président de la République tunisienne », a de son côté écrit sur sa page Facebook officielle le parti d’inspiration islamiste Ennahda, qui avait appelé à voter pour le constitutionnaliste aux convictions conservatrices. Ce mouvement arrivé en tête des législatives de dimanche dernier a invité ses partisans à rejoindre l’avenue Bourguiba pour fêter la victoire.

« Oui, nous revendiquons la victoire, mais nous attendons les résultats officiels », a pour sa part commenté Naoufel Saied, frère du candidat et membre actif de sa campagne. De nombreux membres de la famille de Kais Saied se sont rassemblés au QG du candidat, dans le centre-ville de Tunis, au pied duquel l’ambiance était à la fête. « Kais Saied, la voix du peuple », « Vive la Tunisie », a scandé la foule. « On est très contents, la Tunisie a gagné un monsieur honnête. La différence entre les deux candidats est le résultat du travail de Kais Saied pendant quatre ans », a commenté Mustafa el-Ghali, un autre membre de la famille du futur président.

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Chucri Abboud

Avec ce président, c'est le début de la fin de la Tunisie LAIQUE , si laborieusement et patiemment édifiée par Bourguiba . Dommage !

Ceci devrait un peu nous rappeler le début de la fin de la Turquie laique , avec Erdogan qui a sapé les fondements du Kemalisme . Dommage !

Chucri Abboud

Avec ce président, c'est le début de la fin de la Tunisie LAIQUE , si laborieusement et patiemment édifiée par Bourguiba . Dommage !

Ceci devrait un peu nous rappeler le début de la fin de la Turquie laique , avec Erdogan qui a sapé les fondements du Kemalisme . Dommage !

Chucri Abboud

C'est le début de la fin de la Tunisie LAIQUE si laborieusement construite par Bourguiba : Les obscurantistes en profiteront très bientôt . Dommage .

Ceci nous rappelle un peu le commencement de la fin du Kémalisme en Turquie , sous l'égide d'Erdogan ! Dommage .

Stes David

La participation n'est pas tres haute : l'article https://www.lorientlejour.com/article/1190768/tunisie-le-juriste-kais-saied-elu-president-avec-plus-de-75.html dit qu'il y a un mois, moins d'un électeur sur deux s'était déplacé (49%) et pour l'instant il y a des chiffres de participation de 55% ou 57,8% et peut-etre finallement moins. Donc un sur deux tunesiens raisonne pas sans raison : Kais Saied ou Nabil Karoui, peu importe ... En effet le plus difficile ca sera maintenant de chercher un premier ministre pour un gouvernement.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA TUNISIE A FAIT SON CHANGEMENT AUX URNES ET NON DANS LES RUES.

ON DIT QUOI ?

Le président élu est rentré dans le groupe de l'axe de la résistance contre le pays de l'usurpation constitutionnelle.

IL A DÉCLARÉ QUE LE DRAPEAU PALESTINIEN DEVAIT FIGURER À CÔTÉ DE CELUI DE LA TUNISIE.

HOU LALA ÇA VA FAIRE PASSER DES NUITS BLANCHES AUX ÉBAHIS ADMIRATIFS .

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La déception de Berry et le retour du clivage entre 14 et 8 Mars

Billet de Anthony SAMRANI

Silence, on tue !

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants