Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Afghanistan

Double attentat pendant la campagne électorale : au moins 48 morts

Au moins 48 personnes ont été tuées hier en Afghanistan lors de deux attentats-suicides, l’un contre un meeting électoral du président Ashraf Ghani et l’autre à Kaboul, tous deux revendiqués par les talibans qui considèrent le scrutin présidentiel prévu le 28 septembre comme illégitime. La première attaque, menée par un kamikaze à moto, s’est produite en fin de matinée à Charikar, une localité de la province de Parwan à une heure de route au nord de la capitale, a indiqué Nasrat Rahimi, porte-parole du ministère de l’Intérieur. L’explosion, qui est survenue près du premier checkpoint donnant accès au meeting électoral, a fait « 26 tués et 42 blessés », a-t-il dit. Un autre attentat-suicide est survenu un peu plus d’une heure plus tard dans le centre de Kaboul. Il s’est produit près d’un centre de recrutement de l’armée. « Vingt-deux personnes, dont six membres des forces de sécurité, sont mortes et 38 ont été blessées dans cet attentat terroriste », œuvre d’un kamikaze, a dit le ministère de l’Intérieur. Les talibans ont revendiqué les deux attaques, rappelant avoir sommé la population de ne pas participer aux réunions électorales en vue de la présidentielle du 28 septembre.


Au moins 48 personnes ont été tuées hier en Afghanistan lors de deux attentats-suicides, l’un contre un meeting électoral du président Ashraf Ghani et l’autre à Kaboul, tous deux revendiqués par les talibans qui considèrent le scrutin présidentiel prévu le 28 septembre comme illégitime. La première attaque, menée par un kamikaze à moto, s’est produite en fin de matinée à...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut