X

Économie

Le PSP appelle à une réforme du régime fiscal pour relancer la croissance

OLJ
13/06/2019

Au moment où les députés de la commission des Finances entamaient leur troisième journée consacrée à l’examen du projet de budget de 2019, le Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt a organisé hier à Beyrouth une conférence consacrée au rôle du régime fiscal dans le soutien à la croissance économique et le renforcement de la justice sociale. Lors de la session inaugurale, le membre du bureau politique et chargé des affaires économiques du PSP, Mohammad Basbous, a regretté que les réformes budgétaires et fiscales prévues dans le projet de budget de l’année en cours soient « timides et modestes », avant d’appeler à l’instauration d’un impôt unique et progressif sur le revenu. « Le budget n’est pas censé être un instrument rigide et injuste dont le seul objectif serait de remédier au déficit public. Nous souhaitons qu’il inclue un système fiscal permettant de répartir de manière plus juste le fardeau fiscal, de réaliser un développement durable, de réduire l’inflation et de mettre un terme à la récession économique », a indiqué M. Basbous. Car, selon lui, « ces objectifs ne peuvent être atteints que par l’instauration d’un impôt unifié et progressif sur toutes les formes de revenus ».

M. Basbous s’est, par ailleurs, prononcé contre la disposition du projet de budget prévoyant de soumettre les pensions de retraite à l’impôt sur le revenu. Le ministre de l’Industrie, Waël Bou Faour, a pour sa part insisté sur le rôle majeur que doit jouer le Parlement dans l’examen du projet de budget (voir page 2). Trois panels ont ensuite été consacrés à cette question fiscale, le premier interrogeait la capacité du régime fiscal actuel à soutenir la croissance, le deuxième portait sur le déséquilibre entre les taxes directes et indirectes et le troisième s’est articulé autour des mesures de lutte contre l’évasion fiscale.


À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le commandant en chef de l’armée et l’agenda politique

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants