Communication

A Stronger Stand, pour mieux accepter le deuil de nos proches

Née d’une tragédie, la magnifique campagne de sensibilisation sur le deuil, créée par Tala Aboulhosn et Rayan Abou Shaheen, remporte une compétition de communication organisée à la LAU en avril.

Tala Aboulhosn et Rayan Abou Shaheen ont conçu une extraordinaire campagne de sensibilisation sur le deuil, qui leur a valu de gagner le premier prix d’une compétition de communication universitaire.

Tala Aboulhosn et Rayan Abou Shaheen, deux jeunes étudiants de 17 ans de l’école al-Manar Modern School, ont conçu une exceptionnelle campagne de sensibilisation sur le deuil, innovante et très touchante, raflant le 1er prix d’une compétition organisée à l’Université libano-américaine (LAU) de Beyrouth au mois d’avril. Un concours de communication qui exige des candidats de concevoir une campagne de sensibilisation sur une cause de leur choix comprenant une vidéo de 30 secondes et un communiqué de presse.

C’est en fait à partir d’une expérience tragique et personnelle que germe l’idée du projet des jeunes lauréats. « En janvier 2018, nous avons perdu trois amis dans un accident de voiture ; la 4e personne a survécu après un long coma. Aujourd’hui, notre ami a repris l’école, et il est devenu un modèle d’espoir et de persévérance pour nous tous. Cette perte nous a poussés à choisir un sujet bien particulier pour notre campagne de sensibilisation », confie Tala Aboulhosn.

Les jeunes élèves décident alors d’écrire un communiqué de presse et de créer une courte vidéo sur le deuil dans l’objectif de changer la perception du public envers le deuil de manière à favoriser l’acceptation, qui représente le cinquième stade du deuil, rarement atteint par la famille et les amis des victimes. « Il y a déjà beaucoup de sensibilisation sur les accidents de la route. Nous avons choisi plutôt de sensibiliser les parents et les amis des victimes, afin de les aider à survivre aux pertes tragiques de leurs proches », explique la jeune fille.



Jouer au basket-ball
Après avoir écrit le communiqué de presse, les jeunes élèves créent la vidéo. « L’idée était d’inclure des personnes qui ont été affectées par la perte de nos amis, afin de montrer comment ils ont accepté, et ensuite survécu à cette tragédie », explique Tala Aboulhosn.

La vidéo donne la parole à quatre jeunes. La première jeune fille à apparaître est la meilleure amie de l’une des victimes. Ensemble, ils étaient supposés participer à une conférence et faire partie d’une compétition. Après la mort de son partenaire de projet, la jeune fille avait le choix de laisser tomber la conférence, ou d’y aller seule. Elle décide alors d’aller au bout de leur projet et de participer, sans lui mais pour lui, gagnant la compétition et attribuant sa victoire à son ami décédé. La vidéo continue avec la sœur de la seconde victime ; après le départ de son frère, celle-ci crée une association qu’elle nomme Stay Safe (restez en sécurité !) qui a pour mission la sensibilisation sur la santé publique. La troisième personne à témoigner est le frère de la troisième victime, un joueur de basket-ball qui a abandonné sa passion après la mort de son frère. Il raconte comment il a décidé par la suite de reprendre le jeu sur des bases professionnelles, offrant ainsi ses réussites à son frère défunt. La vidéo se termine avec le témoignage du jeune garçon qui a survécu à l’accident. Il y partage son expérience à travers un message percutant, retraçant le chemin parcouru depuis l’accident, racontant sa reprise des cours à l’école et sa décision d’aller de l’avant.

« À travers ces témoignages, nous avons voulu montrer l’impact que ces accidents ont sur la famille et les amis des victimes, et comment, après l’acceptation, nous sommes tous capables d’utiliser ces expériences tragiques afin d’améliorer nos vies », conclut Tala Aboulhosn.

Tala Aboulhosn et Rayan Abou Shaheen confient n’avoir pas voulu s’arrêter là. Ils collaborent désormais avec l’organisation Stay Safe pour intégrer leur campagne de sensibilisation à ses événements. Ensemble et à travers cette expérience tragique, ils aspirent à changer la perception des gens face au deuil, et, ultimement, les aider à atteindre la phase de l’acceptation.




Tala Aboulhosn et Rayan Abou Shaheen, deux jeunes étudiants de 17 ans de l’école al-Manar Modern School, ont conçu une exceptionnelle campagne de sensibilisation sur le deuil, innovante et très touchante, raflant le 1er prix d’une compétition organisée à l’Université libano-américaine (LAU) de Beyrouth au mois d’avril. Un concours de communication qui exige des candidats de...

commentaires (0)

Commentaires (0)