Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Golfe

L’Iran ne voit pas la nécessité d’une médiation avec les États-Unis

Le ministère des Affaires étrangères iranien a estimé hier qu’une médiation avec les États-Unis n’était pas nécessaire actuellement, tout en minimisant les risques d’un affrontement militaire avec Washington, alors que la tension monte avec le déploiement de forces américaines au Moyen-Orient. L’Iran « ne perçoit aucune tension ou (possibilité) d’affrontement », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, lors d’une conférence de presse à Téhéran, estimant que les inquiétudes « ont été créées par d’autres ». L’Iran « ne croit pas à l’heure actuelle » en une médiation avec Washington, a-t-il affirmé devant la presse. Plusieurs pays du Moyen-Orient, mais également le Japon et la Suisse se sont proposés comme médiateurs entre les deux pays.


Le ministère des Affaires étrangères iranien a estimé hier qu’une médiation avec les États-Unis n’était pas nécessaire actuellement, tout en minimisant les risques d’un affrontement militaire avec Washington, alors que la tension monte avec le déploiement de forces américaines au Moyen-Orient. L’Iran « ne perçoit aucune tension ou (possibilité) d’affrontement »,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut