X

Culture

« Laissez venir à moi les petits enfants »

Documentaire

À l’initiative de l’association « Sur les pas du Christ au Liban-Sud » et de « La Fondation maronite dans le monde », Philippe Aractingi réalise un documentaire intitulé « Sur les pas du Christ », actuellement à l’affiche au cinéma Planète Abraj.

C.K. | OLJ
19/04/2019

De Cana jusqu’au mont Hermon, où, selon la tradition orale, sainte Anne ainsi que la Vierge Marie seraient nées ; de Tyr à Adloun et de Sarafand jusqu’à Magdouché et Sidon, Sur les pas du Christ, réalisé par le cinéaste libanais Philippe Aractingi, d’après une commande, suit comme son titre l’indique le Christ sur une terre sacrée qui n’est autre que le pays du Cèdre. « Si le sujet m’a interpellé, j’ai quand même hésité à le faire car je le trouvais délicat. Je n’avais pas envie de faire de faux pas. Mais aussitôt, j’ai pu lui trouver un créneau qui a rendu ce documentaire touristique, religieux, mais aussi ludique puisqu’il met l’accent sur le regard des enfants et leur interprétation aussi sincère que spontanée. »

Le réalisateur embarque donc dans un bus neuf enfants accompagnés de leurs professeurs au nombre de trois (au total un chiffre de douze en référence au nombre des apôtres) et les emmène sur les traces du Christ dans un paysage féerique que nous avons tendance à oublier et à négliger. « Ce road-movie, qui commence par Cana puisque c’est dans cette région que le premier miracle de Jésus (les noces de Cana) a eu lieu, est un périple aussi extérieur qu’intérieur », ajoute Aractingi. Le tournage qui a nécessité sept jours a en effet été une expérience exaltante autant pour les enfants que pour l’équipe du film. « Ce fut un tournage, précise-t-il, fatigant mais aussi enrichissant. Plus qu’un tournage habituel, ce fut une expérience humaine en fait. » Les enfants, qui vont tour à tour interpréter les rôles de Marie, Jésus ou des apôtres, apportent un souffle d’authenticité aux textes saints. « Ce voyage spirituel m’a été offert par Samir Sarkis, secrétaire général de l’association Sur les pas du Christ au Liban-Sud. À mon tour, je l’offre à voir aux Libanais qui doivent ressentir en le voyant une grande fierté de savoir que leur sol a été foulé et ainsi sanctifié il y a deux mille ans par le Christ », dit encore le réalisateur.

C.K.


À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’ennemi n° 1 (des Libanais)

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants