Liban

Joumblatt : Les contacts avec le Hezbollah n’ont jamais été rompus

Polémique
OLJ
16/04/2019

Le chef du Parti socialiste progressiste Walid Joumblatt a affirmé hier que ses contacts avec le Hezbollah n’avaient jamais été rompus, en dépit des relations en dents de scie entre les deux formations sur plusieurs dossiers politiques stratégiques.

« Les contacts entre Clemenceau et Haret Hreik n’ont jamais été rompus, malgré certains malentendus qui doivent être résolus dans le calme », a écrit M. Joumblatt sur Twitter. « C’est pour cela que leur résolution doit avoir lieu loin des médias et de certains titres chocs », a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

Des tensions palpables étaient apparues ces derniers jours entre le PSP et le Hezbollah, notamment après des propos tenus samedi par le ministre de l’Industrie Waël Bou Faour lors d’un discours à Rachaya, critiquant la tournée du ministre de la Santé Jamil Jabak dans la région et sa visite à certains alliés druzes du parti chiite et rivaux ancestraux de M. Joumblatt.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le compromis présidentiel et les dommages collatéraux

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants