X

Liban

Les enseignants et les fonctionnaires en grève générale, mercredi

Protestation

Les grévistes observeront un sit-in, à 11h, place Riad el-Solh.


OLJ
16/04/2019

Les enseignants des écoles privées et publiques, les enseignants des écoles techniques, de même que les enseignants retraités et l’ensemble des fonctionnaires de la fonction publique ont décrété la grève générale, mercredi 17 avril. Les grévistes tiendront parallèlement un sit-in, place Riad el-Solh. Et ce, pour protester contre les mesures d’austérité susceptibles d’être prises par les autorités dans un objectif annoncé de réduire le déficit budgétaire. Des mesures qui risquent de porter atteinte à la grille des salaires et aux régimes de retraite.

C’est ce qu’a annoncé à L’Orient-Le Jour le président du syndicat des enseignants des écoles privées, Rodolphe Abboud, qui a fait part de la décision de l’ensemble des syndicats de l’enseignement privé et public, de l’intersyndicale et de la fonction publique, réunis hier au siège de la Ligue des enseignants de l’école publique secondaire, d’observer une journée de grève générale. Dans un communiqué publié pour l’occasion, les participants ont dénoncé « ce qui se trame en coulisses, de même que les déclarations qui font porter à la grille des salaires (adoptée en août 2017) l’entière responsabilité du déficit étatique ». Ils se sont également insurgés contre « les propositions qui invitent l’État à réduire le déficit en effectuant une coupe dans l’échelle des salaires, en limitant les prestations sociales, en portant atteinte au régime des retraites et aux droits des retraités ». Ils n’ont pas manqué de dénoncer « les mesures envisagées par les autorités qui menacent de toucher les couches populaires et les travailleurs à revenu limité ».

Cet ordre de grève suit un rassemblement qui a eu lieu hier, place Riad el-Solh, dans le cadre du même mouvement de protestation, à l’appel de l’intersyndicale et du Parti communiste. « La révolution sociale a commencé », ont scandé hier les manifestants, appelant les politiciens « à rendre les deniers publics volés » et « à lutter contre la corruption, plutôt que de puiser dans les poches des travailleurs ».


Lire aussi

La réduction des salaires annoncée par Bassil provoque un séisme

Pour mémoire 

Recrutements irréguliers : des institutions déjà montrées du doigt

Les retraités de la fonction publique réclament le respect de leurs droits

Éducation : Le gouvernement ignore l’échelonnement des effets de la grille des salaires

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Irene Said

Trois yeux...et toujours le même aveuglement...peut'être qu'un quatrième ferait enfin l'affaire ?
Irène Saïd

AIGLEPERçANT

Lisons bien , mais varions nos lectures et développons le 3 ème oeil , et le bon .

Irene Said

Lisons bien attentivement certaines théories quotidiennes et nous comprendrons pourquoi le pays sombre dans le chaos...
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE PAYS EST EN FAILLITE QUELLES QUE SOIENT LES CAUSES ET LES GREVES NE SERVIRONT A RIEN. L,OCTROI DES AUGMENTATIONS DITES DE LA GRILLE DES SALAIRES DANS CES TEMPS MAUVAIS POUR LE PAYS ETAIT UNE MEGA ERREUR. JE M,ETAIS POSITIONNE CONTRE EN CE TEMPS REPETANT QUE LE PAYS ETAIT SUR LE CHEMIN DE LA GRECE ET QU,IL FALLAIT PARLER DE REDUCTION ET NON D,AUGMENTATION DES SALAIRES OU DU MOINS DE GELER LES SALAIRES.
VOILA OU NOUS EN SOMMES. LES REDUCTIONS SONT IMPOSEES PAR LES PRETEURS ET LES INVESTISSEURS POUR RENFLOUER LE PAYS.
FAUT-IL COMMENCER PAR NOS ABRUTIS ? CERTES ! ANNULEZ LEURS SALAIRES ET LEURS AVANTAGES DE TOUTE SORTE. ILS SONT LES PREMIERS RESPONSABLES. RECUPEREZ LES MONTANTS VOLES, LOUAGE DES BARGES TURQUES COMPRIS. FAITES-LES AVANT LES CITOYENS !

AIGLEPERçANT

.....comme dans d'autres pays sans embargo sans sanctions, sans boycott et dits civilisés. .... gilets jaunes ....

Le peuple se soulève et Dieu saura faire la part des choses .

Sorry pour les athées.

Irene Said

LE LIBAN FORT ET NOUVEAU

est arrivé...par le peuple uniquement...comme dans d'autres pays !
Irène Saïd

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.