X

Liban

Les retraités de la fonction publique réclament le respect de leurs droits

Protestation
OLJ
07/09/2018

Les retraités de la fonction publique ont réclamé hier, à l’issue d’une réunion, le paiement de la tranche qui leur est due au titre de l’augmentation de salaire pour le mois d’août. Ayant déjà obtenu une augmentation partielle, les retraités du public réclament le paiement du reste des montants. Ils ont appelé le ministre sortant des Finances, Ali Hassan Khalil, à suivre cette question.

Dans un communiqué, le ministère des Finances a réagi en précisant qu’il avait établi les barèmes en respect de la loi et des dossiers qui lui ont été transmis par les administrations concernées, et a laissé « l’opportunité à toute personne qui se sent lésée de contester cela, dans le respect de la loi et des procédures en vigueur ».

Le ministère a en outre souligné que lors de l’approbation de la nouvelle grille des salaires, il avait fait en sorte que les droits légaux des retraités soient sauvegardés. Il a en outre exprimé son soutien à ceux qui comptent présenter des recours devant le Conseil d’État.

Les retraités réclament d’être traités de manière égale aux fonctionnaires cadrés qui ont bénéficié d’une hausse de leur traitement, en vertu de la nouvelle grille des salaires du secteur public.

Par ailleurs, les enseignants contractuels du public, qui réclament leur titularisation, ont organisé hier un sit-in devant le siège du ministère de l’Éducation à Beyrouth, affirmant qu’ils ne le lèveraient que s’ils obtenaient leurs droits. Ils ont également demandé à être reçus par le ministre sortant de l’Éducation, Marwan Hamadé. « Nous n’accepterons qu’un mémorandum officiel rédigé par le ministre, dans lequel il s’engage à sauvegarder les heures de travail et les contrats des contractuels », ont souligné les enseignants.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Relations libano-syriennes : des changements en douce sans polémique gouvernementale

Commentaire de Anthony SAMRANI

Arabes-Israël : une liaison dangereuse

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué