X

Diaspora

Cheikha Awad, jeune peintre, expose à Monaco

Art
OLJ
15/04/2019

Elle est talentueuse, autodidacte, et une première exposition individuelle lui est actuellement consacrée à Monaco, malgré son jeune âge et sa carrière relativement récente. Cheikha Awad, de son prénom Yasmina, est née en 1996 à Monaco, et elle réside toujours entre la principauté et Londres. Elle expose jusqu’au 13 mai au hub Le Méridien Beach Plaza. L’exposition s’intitule « Interactions, Ode à J », en référence à sa grand-mère Joyce Gargour, décédée en 2014, qui était elle-même une artiste peintre connue sous le nom de JESS (référencée au Tate Modern à Londres). Elle avait deviné l’âme d’artiste de sa petite-fille, mais n’a jamais vu aucun de ses tableaux puisque Yasmina a commencé à peindre un an après sa mort.

La jeune femme d’origine libanaise expose actuellement 22 tableaux qui sont autant de conversations entre son art et son subconscient, réalisés sans aucune préparation préalable. Elle conçoit sa créativité « comme une expression totalement libre et spontanée, utilisant le subconscient comme créateur et la main comme outil », suivant le communiqué de presse de l’exposition.

Cheikha Awad a participé à des ateliers au Central Saint Martins et au Chelsea College of Art de Londres, ainsi qu’à de nombreux conférences et cours à l’Institut d’art de Sotheby à Londres, centrés sur tous les aspects du domaine de l’art, allant de l’histoire aux affaires. En novembre 2016, sa première exposition collective londonienne, en collaboration avec la marque Coded Nation, a reçu un accueil favorable. Alors que « Interactions, Ode à J » est sa première exposition indépendante, certaines des œuvres de la jeune peintre ont déjà été acquises par des collectionneurs de renom.

Cette page est réalisée en collaboration avec l’Association RJLiban. E-mail : monde@rjliban.com – www.rjliban.com

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Hariri à Washington : Chaque partie campe sur ses positions

Un peu plus de Médéa AZOURI

Nightlife(s) libanaise(s)

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants